Installation de l’ECP : homélie de Jean-Louis Brunel, vicaire général

DSC02618Pour ceux qui n’ont pas pu participer à la célébration d’installation de l’ECP ce dimanche 19 avril, ou pour ceux qui souhaiteraient  en relire l’homélie, voici le texte de Jean-Louis Brunel, vicaire général. Il est téléchargeable ici.

« Homélie 19 avril 2015  Corbie

L’expérience des disciples sur le Ressuscité tel que les évangiles nous le rapportent est un témoignage essentiel pour notre foi aujourd’hui.

Le tombeau vide, l’apparition à Marie Madeleine, la « survenue » au milieu des disciples en passant par le chemin d’Emmaüs… Le Christ Ressuscité surprend et fait tomber tous les raisonnements, les certitudes comme les doutes sur la nature même d’un Seigneur de l’univers venu dans notre humanité révéler sa destinée première, comme ses impasses, quand elle ne compte que sur elle-même pour se déployer et vivre en unité et en paix, libérée de toute contrainte, de tout mal. Or le Ressuscité nous surprend :

  1. Les apôtres échangent leur témoignage et Jésus est présent au milieu d’eux. Il leur donne sa paix. Bien au-delà de la salutation habituelle en Palestine du « Chalom » hébreux, il y a quelque chose de plus grand et plus efficace, une paix qui vient du Christ Ressuscité comme nous la partageons en chaque Eucharistie dominicale. C’est le fruit de la Pâque, qui est lié à l’expérience du Salut, de la libération du péché et de la mort. Ce n’est pas l’expérience d’un jour mais l’expérience de la rencontre du Christ réel, vivant et proche, présent au milieu de nous chaque fois que nous sommes rassemblés en son nom, comme maintenant ! Paix et joie sont mêlées, de fait. St Paul invitera ses Communautés à vivre cette Paix et cette joie en permanence, c’est-à-dire dans la permanence de la présence et de la Grâce du Christ dans leur vie. 2Co 13,11-13 ; Ep 6,2 ; ….
  2. Voyez mes mains et mes pieds,… touchez-moi, regardez… Donnez-moi quelque chose à manger… L’expérience du Ressuscité est une expérience relationnelle concrète dans un concret visuel, tactile, et convivial, à une même table… ce que nos Eucharistie accomplissent aujourd’hui pleinement. Croire en Jésus Ressuscité n’est pas une idée philosophique à défendre ou à débattre avec des arguments archéologiques, historiques, théologiques … C’est bien l’expérience d’une rencontre à l’initiative du Christ avec l’accueil personnel et communautaire de sa présence dans la paix et la joie qu’Il nous donne parce qu’il nous ouvre à l’écoute et l’intelligence des Ecritures: « Il faut que s’accomplisse tous ce qui a été écrit.. »
  3. A vous d’en être les témoins. L’expérience du Ressuscité n’est pas à garder pour soi. Les apôtres échangent entre eux. Nous avons besoin de nous retrouver en Communauté, en petits groupes de chrétiens pour nous réjouir des merveilles que le Seigneur fait dans nos vies et autour de nous. Nous sommes encore trop pudiques. Il faut que nous ayons la simplicité de partager notre expérience de foi avant de parler de la pluie et du beau temps ! Comment le Christ nous conduit à travers épreuves et réussites comme des Pâques qui font grandir et qui révèlent un amour qui nous rejoint sans cesse. Ces relectures de foi avec la Parole de Dieu au cœur de nos échanges vont nous fortifier alors pour oser en témoigner auprès de ceux qui nous demandent de rende compte de notre espérance comme insiste St Pierre dans sa 1ère lettre (1P 3,15) avec douceur et respect ajoute-t-il. Il faut sortir de nos églises, de nos fonctionnements encombrants parfois pour aller vers ceux qui attendent.

Chers frères et sœurs, , un pasteur, soutenu d’une Equipe de Conduite Pastorale, vous en comprenez l’enjeu : Ils sont tout au service donné à la communauté paroissiale pour dynamiser sa mission et rendre présent sans cesse le Christ ressuscité au milieu d’elle. Il y a des chemin d’Emmaüs à reconnaître ou à inventer pour rejoindre nos contemporains qui désespèrent de cette vie tant ils souffrent de violences, de solitudes, de non-sens de leur vie, loin de tout amour ! Il y a des rencontres à déployer ou inventer encore avec les enfants, les jeunes, leurs parents…avec les fiancés, les jeunes mariés… Il y a à laisser résonner la Parole de Dieu en toute occasion qui s’offre à vous pour que le Christ manifeste sa consolation, sa présence d’amour, sa libération avec sa paix de ressuscité. Ceci nous engage à la conversion permanente comme insiste Pierre dans son discours devant le peuple  dans la première lecture du livre des Actes: « Convertissez-vous et tournez-vous vers Dieu… » Il nous faut vérifier sans cesse que le Christ demeure le centre de notre vie pour être d’authentiques disciples. Tous nous sommes attendus à cette tâche pour répondre à l’appel du Ressuscité : « A vous d’en être les témoins ! » Amen

Publié le 19 avril 2015, dans actualité, Information, temps liturgiques, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s