Abolir les frontières

 

Nous vous proposons une belle méditation du Père Marcel Domergue, jésuite, sur les textes de la messe du 30 janvier 2022: « Abolir les frontières » : ici .

Un nouveau Jésus

 

Nous vous proposons une belle méditation du Père Marcel Domergue, jésuite, sur les textes de la messe du 23 janvier 2022: « Un nouveau Jésus » : ici .

Jésus, compagnon de route                  

Version imprimable ici

 ( 3ème Dimanche du temps ordinaire – 23 Janvier 2022)

Croire sans avoir vu pose problème. Alors Luc, à la manière d’un journaliste, enquête, multiplie les sources auxquelles il a accès, allant recueillir des témoignages attestant l’historicité de Jésus, l’envoyé du Père, ce qu’Il a fait et enseigné. Luc a conscience d’œuvrer sous l’inspiration de l’Esprit Saint : tout ami de Dieu est appelé à se mettre à l’école de Jésus de Nazareth, le Fils du Très-Haut !

Luc exerce le métier de médecin guérissant les malades. Le voici porteur de la Bonne Nouvelle aux pauvres, reliant ainsi son expérience professionnelle à sa foi : « Aujourd’hui s’accomplit la parole de l’Écriture que vous venez d’entendre ». Oui, elle est vraiment vivante la Parole de Dieu. Elle fait ce qu’elle dit !

Toutes les prédictions de l’Ancien Testament s’accomplissent et s’actualisent dans la personne de Jésus. Il est donc important pour nous de lire et de prier avec l’Écriture. Nous devons la méditer avec attention et disponibilité. Saint Jérôme dit que « l’ignorance de l’Écriture, c’est l’ignorance du Christ » !

Grâce à l’Écriture, nous entrons dans une relation plus profonde avec Jésus. Nous pouvons mieux le comprendre et nous laisser aimer par Lui. Suis-je convaincu de me familiariser avec la Parole ? Aujourd’hui, je demande au Seigneur la grâce que cette parole m’accompagne pour en vivre chaque jour.

  Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Samedi 22 janvier – 18h – Célébration de la Parole à St Gratien avec communion eucharistique

Dimanche 23 janvier – 10h30 – messes à Fouilloy et Villers-Bretonneux


Mardi 25 janvier – 17h30 – Chapelle Ste Colette – Adoration eucharistique

Samedi 29 janvier -10h/12h – Préparation au mariage en secteur – salle paroissiale de Corbie


Samedi 29 janvier – 18h – messe à St Gratien avec les enfants de la catéchèse

Dimanche 30 janvier – 10h30 – messes à Fouilloy et Villers-Bretonneux

Mémoire de ste Bathilde fondatrice des abbayes de Chelles et de Corbie


Mardi 1er et Mercredi 2 février  session des prêtres en activité avec Mgr Le Stang


Samedi 5 février – 18h – messe à Villers-Bretonneux

Dimanche 6 février – 10h30 – une seule messe de secteur à Fouilloy présidée par Mgr Le STANG

Action de grâce pour les 1200 ans de la fondation de l’abbaye de Corvey-Höxter

Solennité de saint Anschaire, apôtre des pays du Nord

En raison des contraintes sanitaires, il est interdit de consommer debout.  Nous ne pourrons donc pas offrir le verre de l’amitié après la messe.


Vœux du Pape François au Corps Diplomatique – 10 Janvier – (Extraits)

Le pape a fait observer que « la pandémie nous impose une sorte de “cure de réalité” qui exige de regarder le problème en face et d’adopter les solutions appropriées pour le résoudre ». Il a mis en garde contre le risque de se laisser influencer par « l’idéologie du moment, souvent construite sur des informations infondées ou sur des faits mal documentés ». Les vaccins « ne sont pas des outils magiques », a-t-il fait observer, mais « ils représentent certainement, en plus des traitements qui doivent être développés, la solution la plus raisonnable pour la prévention de la maladie ».


Semaine de prière pour l’unité des chrétiens du 18 janvier au 25 janvier 2022

« Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage. » (Mt 2,2)

C’est au Conseil des Églises du Moyen-Orient qu’il a été demandé de choisir et d’élaborer le thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2022. Les chrétiens du Moyen-Orient sont heureux de proposer ce thème pour cette semaine de prière, conscients que le monde partage une grande partie de leurs souffrances et de leurs difficultés et aspire à trouver la lumière qui leur montrera la voie vers le Sauveur, lui qui sait comment surmonter les ténèbres. La pandémie mondiale de Covid-19, la crise économique qu’elle a générée, et l’échec des structures politiques, économiques et sociales à protéger les plus faibles et les plus vulnérables, ont fait ressortir que tous ont besoin d’une lumière qui brille dans les ténèbres. L’étoile qui resplendissait au Levant, au Moyen-Orient, il y a deux mille ans, nous invite encore à nous rendre auprès de la crèche, là où le Christ est né. Elle nous conduit vers le lieu où l’Esprit de Dieu est vivant et agit, vers la réalité de notre baptême et vers la conversion du cœur.

Au cours d’un repas de noces

 

Nous vous proposons une belle méditation du Père Marcel Domergue, jésuite, sur l’évangile des noces de Cana : « Au cours d’un repas de noces » : ici .

Équipe Pastorale Paroissiale

L’Équipe Pastorale Paroissiale de notre  paroisse sainte Colette des Trois Vallées installée ce dimanche 9 janvier 2022 à la messe à Fouilloy rassemble :

Soeur Marie-Noëlle Abiraad (Corbie)

M. Lionel Damiens (Corbie)

Mme Bernadette Gallet (Heilly)

M. Thierry Lagache (Vaux sur Somme)

Mme Francine Lenglet (Heilly)

Mme Martine Malepart/Louise (Fouilloy)

Mme Annie Marlot  (Corbie Laneuville)

Mme Valérie Noungui (Vaire sous Corbie)

Mme Sophie Olive (Corbie)

Mme Delphine Peilleux Corbie Laneuville)

Vœux de Mgr Le Stang

Mgr Le Stang

Une année bénie par notre vocation sainte 

Pour que 2022 soit une année heureuse, commençons par accepter l’inattendu, sans inquiétude exagérée ni optimisme naïf. Accepter, oui, mais sans se résigner : dans le souffle de l’Esprit, face à ce qui vient, nous serons inspirés, – et cela, je vous le souhaite de tout cœur – pour agir et réagir, préserver ou inventer, et rester unis dans la bienveillance et la charité.

Saint Ignace de Loyola, énonçant le Principe et Fondement qui sous-tend la destinée chrétienne, exprime sobrement que « l’homme est créé pour louer, respecter et servir Dieu », en vue de son salut. A cette vocation sainte, tout en ce monde est subordonné.

« De telle manière, poursuit-il, que nous ne voulions pas pour notre part, davantage la santé que la maladie, la richesse que la pauvreté, l’honneur que le déshonneur, vie longue plus que vie courte et ainsi de suite pour tout le reste… mais que nous désirions et choisissions uniquement ce qui nous conduit davantage à la fin pour laquelle nous sommes créés ». Concrètement, ce n’est pas simple à vivre, mais reconnaissons que tout est dit : que dans les dons et les combats de la vie, nos âmes demeurent intactes pour accueillir la grâce de l’instant présent.

Voilà qui nous fait entrer dans une autre conception du temps : non pas un cycle de 12 mois, sans cesse repris, mais une belle trajectoire, de plus en plus profonde, pour rejoindre chaque jour, l’éternelle jeunesse de Dieu, qui nous sanctifie. Il y faut toute une vie : à la jeunesse l’intensité des grands élans et le don de soi dans l’amour, et au grand âge, s’il nous est donné, la persévérance de la prière et de la bonté qui rend la vie féconde et sensée jusque son dernier souffle.

Faire des vœux nous remet face au réel, et nous restons lucides. Pour le chrétien, les vœux sont un acte d’espérance et un cri de victoire. Nous ne serons sans doute pas tous les jours à hauteur de notre vocation sainte, mais chaque jour, la miséricorde du Père se mettra à notre hauteur, fut-ce au plus bas de la croix, pour trouver cœur et nous relever.

Virus, élections, enjeux environnementaux, économique, sociétaux… les occasions de nous mobiliser, et parfois de nous opposer ne manqueront pas. Que prudence et discernement – et aussi courage ! – nous soient donnés. En Église, le Christ, bien présent dans la barque, nous tient dans sa confiance. Aucun pessimisme n’est de mise : juste la certitude qu’en lui, tout est transfiguré, même les plus sombres augures.

Belle et sainte année à tous.    

+ Gérard le Stang
Évêque
 dAmiens. 

Le meilleur de Jésus                         

Version imprimable ici

 ( 2ème Dimanche du temps ordinaire – 16 Janvier 2022)

Les ornements liturgiques passent au vert ! Le vert de l’espérance, au cœur de la vie ordinaire, après les fêtes de Noël, du nouvel An et de l’Epiphanie. Le vert, pour faire advenir en chacun, la foi en Jésus Fils de Dieu !

Le premier acte public de Jésus, selon St Jean, se situe lors d’un mariage à Cana. C’est la fête pour tous au village, chacun est invité. La présence de Jésus avec Marie sa mère et ses disciples, manifeste qu’Il nous est envoyé pour que rien ne manque à notre bonheur. Le goût du Royaume, c’est la fête de l’amour conjugal, fête de la vie, joie de l’Evangile !

Or, pendant le repas, le vin vient à manquer. Remarque de Marie qui énerve son fils. « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue ! » On pourrait-dire que Marie, en insistant, enfante Jésus dans sa mission. « Tout ce qu’Il vous dira, faites-le », dit-elle avec foi…

Tout semble perdu…mais par le miracle de la présence de Jésus, tout s’accomplit. L’eau est transformée en vin. Le don de Dieu s’offre aux imprévoyants. La noce est sauvée !

Dans les conventions sociales de l’époque, c’est l’époux qui offre le vin du mariage. A travers ce signe inattendu, Jésus révèle son identité véritable de sauveur amoureux, comme un époux attentionné, tendre, miséricordieux, visage de l’alliance nouvelle et éternelle de Dieu avec son peuple. Avons-nous cette foi, cette confiance amoureuse dans le Seigneur ?

  Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Samedi 15 janvier –  18h – messe à Villers-Bretonneux

Dimanche 16 janvier – 10h30 – messes à Aubigny et Querrieu
 Aubigny – Baptême de Thomas Poupart

Mardi 18 janvier Chapelle Ste Colette – 8h30 Laudes –messe à 17h30 suivie de l’Adoration

Mercredi 19 janvier – 14h15 – réunion de l’EPP de Ste Colette

Samedi 22 janvier – 18h – Célébration de la Parole à St Gratien avec communion eucharistique

Dimanche 23 janvier – 10h30 – messes à Fouilloy et Villers-Bretonneux

Samedi 29 janvier – 18h – messe à St Gratien

Dimanche 30 janvier – 10h30 – messes à Fouilloy et Villers-Bretonneux

Mémoire de Ste Bathilde fondatrice des abbayes de Chelles et de Corbie


Semaine de prière pour l’unité des chrétiens du 18 janvier au 25 janvier 2022

« Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage. » (Mt 2,2)

C’est au Conseil des Églises du Moyen-Orient qu’il a été demandé de choisir et d’élaborer le thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2022. Les chrétiens du Moyen-Orient sont heureux de proposer ce thème pour cette semaine de prière, conscients que le monde partage une grande partie de leurs souffrances et de leurs difficultés et aspire à trouver la lumière qui leur montrera la voie vers le Sauveur, lui qui sait comment surmonter les ténèbres. La pandémie mondiale de Covid-19, la crise économique qu’elle a générée, et l’échec des structures politiques, économiques et sociales à protéger les plus faibles et les plus vulnérables, ont fait ressortir que tous ont besoin d’une lumière qui brille dans les ténèbres. L’étoile qui resplendissait au Levant, au Moyen-Orient, il y a deux mille ans, nous invite encore à nous rendre auprès de la crèche, là où le Christ est né. Elle nous conduit vers le lieu où l’Esprit de Dieu est vivant et agit, vers la réalité de notre baptême et vers la conversion du cœur.

La maison ouverte à tous

 

Nous vous proposons une belle méditation du Père Marcel Domergue, jésuite, sur l’évangile de l’épiphanie (fête des rois mages) : « La maison ouverte à tous » : ici .

Elle est venue, ta lumière                        

Version imprimable ici

 ( Fête de l’Épiphanie du Seigneur – 2 Janvier 2022)

La fête de l’Épiphanie est celle de la lumière qui jaillit de l’obscurité pour toute l’humanité. A travers les mages, ces astrologues persans scrutant le ciel étoilé, on peut reconnaître tous les chercheurs de sens scrutant les signes des temps.

La persévérance aboutit toujours. « Où est le roi des juifs qui vient de naître, nous avons vu son étoile ? » Ceux qui se sont mis en route trouvent alors réponse à leurs attentes. Grâce aux témoignages reçus en chemin, ils découvrent l’imprévisible : « Jésus Lumière, Fils de Dieu » avec Marie sa mère.

Émerveillés, ils offrent leurs cadeaux : pas de matériel de puériculture, pas de doudou ni de table à langer, mais des présents qui révèlent l’enfant. De l’or, attribut des rois, de l’encens symbole de la prière confiante à l’envoyé du Père Éternel et de la myrrhe, baume végétal, utile à notre condition humaine et mortelle.

A peine né, Jésus suscite la crainte. Le roi Hérode et le peuple prennent peur tandis que les mages éprouvent une grande joie à adorer le Sauveur du monde. Ils font l’expérience de la rencontre de Dieu et de la grâce divine qui les met en route sur le chemin de la foi.

La fête de l’Épiphanie nous dévoile donc le mystère de Dieu. Le berger d’Israël vient pour tous les hommes. Alors la mission, confiée aux disciples de révéler le Christ, est sans frontières… Sa « lumière » nous précède, allons vers… n’ayons pas peur…soyons l’Église « en sortie… »  Belle et joyeuse fête de l’Épiphanie. 

  Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Samedi 1er JANVIER 2022 – 10h30 – messe du Jour de l’AN à Aubigny

Solennité de Sainte Marie, Mère de Dieu – Journée mondiale de la Paix –

Dimanche 2 Janvier – 10h30 – VILLERS-BRETONNEUX

UNE SEULE MESSE pour fêter les 70 ans de sacerdoce de l’Abbé Jacques Maille

En raison du COVID, nous ne pourrons pas nous réunir autour du verre de l’amitié après la messe.     
Fête de l’EPIPHANIE : quête supplémentaire pour les missions d’Afrique.


Mardi  4 janvier – 14h/16h00 – Salle Paroissiale de CORBIE – Réunion des membres des équipes funérailles, les anciens et les nouveaux des trois paroisses de notre secteur avec les nouveaux responsables diocésains. Seront également présents ceux de la paroisse St DOMICE.
Les frais de participation demandés seront pris en charge par le secteur.


Mardi 4 janvierChapelle Ste Colette – 8h30 Laudes –messe à 17h30 suivie de l’Adoration

Jeudi 6 janvier – Vœux des prêtres et des diacres avec notre évêque

Vendredi 7 janvier – 10h – Presbytère – Réunion de l’équipe de rédaction du Journal des 3 Vallées


Samedi 8 Janvier – 18h – messe à QUERRIEU

Dimanche 9 Janvier – 10h30 – messes à FOUILLOY et VILLERS-BRETONNEUX
Envoi en mission de l’Équipe Pastorale Paroissiale de Ste Colette des 3 Vallées

Sr Noëlle Abiraad – Lionel Damiens- Bernadette Gallet- Thierry Lagache- Francine Lenglet- Martine Malepart/Louise  – Annie Marlot – Valérie Noungui- Sophie Olive- Delphine Peilleux-

Lundi 10 janvier : 10h  EPP Querrieu         17h EPP Villers-Bretonneux

Mardi 11 janvier Chapelle Ste Colette – 8h30 Laudes –messe à 17h30 suivie de l’Adoration

Jeudi 13 janvier – réunion des diacres et de leurs épouses avec les prêtres du secteur

Vendredi 14 janvier –  de 19h30 à 22h30 – Maison Diocésaine, rencontre des délégués des Équipes Pastorales des paroisses avec Mgr Le Stang. En raison du Covid, la journée du 15 est supprimée.

Samedi 15 janvier –  18h – messe à Villers-Bretonneux

Dimanche 16 janvier – 10h30 – messes à Aubigny et Querrieu


Prière de louange et d’intercession :

Loué sois-tu, Dieu notre Père de nous faire entrer dans une année nouvelle. Donne-nous la santé et la vitalité dont nous avons besoin. Gloire à Toi dans les siècles ! Amen

 Belle année lumineuse !

                            lumière

Espérons ! Puisse cette année nouvelle dissiper les ténèbres, en particulier la
pandémie, afin de retrouver le goût de vivre normalement !

Lumineuse sera la fête de l’Épiphanie, au cours de laquelle nous allons nous associer au jubilé des 70 ans de sacerdoce de l’abbé Jacques Maille, belle occasion de lui dire ensemble merci.

Lumineuse sera la réouverture, dans les prochains mois, de l’église de La Neuville…

Lumineuse sera la visite pastorale de notre nouvel évêque du 30 mars au 03 avril…

Lumineuses seront les attentes du peuple chrétien adressées au Pape François pour le synode de l’Église universelle…

Lumineuses seront les EPP – Équipes Pastorales Paroissiales – chargées de conduire le présent et de préparer l’avenir…

Lumineuses seront les rencontres prévues avec l’abbaye de Corvey-Höxter, dans le cadre du jumelage de nos deux villes. Fondée en 822 par l’empereur Louis le Pieux, fils de Charlemagne et Adalhard, abbé de Corbie, nous ferons mémoire des 1200 ans de cette magnifique abbaye. Quant à nous, un hommage sera rendu à Saint Anschaire, au cours d’une messe d’action de grâce, le 6 février prochain à Fouilloy.

Lumineux sera notre pèlerinage à Sainte Colette, le samedi 2 juillet, lors de notre visitation aux sœurs Clarisses d’Arras, pèlerinage ouvert à tous…

Joie de belles fraternités évangéliques, en perspective…

Oui, espérons que cette année 2022 soit pour nous, et pour le monde, porteuse de bonnes nouvelles.

Accueil et ouverture du cœur de chacun seront promesses de fraternité.

Demeurons donc des veilleurs solidaires et des disciples missionnaires avec le Seigneur qui nous appelle à rester humbles et confiants, en toute circonstance.

Ayons la force de prier chaque jour, de demeurer unis et de ressourcer notre foi par l’eucharistie dominicale, en retrouvant notre communauté paroissiale.

Et que chacun puisse dire : « Me voici, Seigneur, aide-moi à faire tes volontés. » L’Esprit-Saint nous y aidera… Bonne année à tous.

                                                                                     Jean-Marc Boissard, prêtre