Dieu appelle, saurons-nous l’entendre ?

  ( 2e Dimanche du temps ordinaire de l’Église – 17 Janvier 2021)

Que cherchez-vous, qui cherchez-vous ? Chacun a sa réponse, de la plus banale à la plus spirituelle. La Bible nous présente une succession de chercheurs de Dieu depuis Abraham jusqu’à Marie, en passant par Samuel, les prophètes et les apôtres que Jésus choisit.

Le psaume 39 de ce dimanche témoigne de la décision du croyant, décision qui peut venir après un long temps de mûrissement : « Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté ». A chaque fois que nous sommes prêts à dire : « Me voici », le dessein de Dieu franchit une étape. D’une attitude passive ou d’observation, nous devenons acteurs et moissonneurs de sa Parole.

Samuel se laisse interpeller (1ére lecture) : « Parle Seigneur, ton serviteur écoute ». Se laisser enseigner par l’Esprit de Dieu change notre vision de la société, de l’Église et donne sens à notre vie. Nous prenons conscience que Dieu est là, en nous. Notre être tout entier ne demande qu’à servir. C’est la belle lettre de Paul que nous offre la seconde lecture : « Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit-Saint ». C’est par notre corps, nos actions, nos relations que Dieu se rend présent au monde.

A ceux qui interrogent Jésus : « Où demeures-tu ? » « Venez et vous verrez » leur dit-il. Pas besoin de discours.

Jean-Marc Boissard, prêtre

———————————-Veilleurs Solidaires———————————–

Prière : Dieu notre Père, nous te bénissons pour ton Fils Jésus, entré dans notre monde, comme une étoile, pour guider nos pas et nous tracer le chemin de vie. Il est ta Parole vivante qui nous fait connaître toute chose. Nous te bénissons et nous te prions : par la lumière de ton Esprit, rends-nous attentifs aux messages que tu nous adresseras au fil des jours de cette année nouvelle, afin que nous puissions chacun te répondre, avec ton peuple : « Nous voici Seigneur. Gloire et louange à Toi pour les siècles des siècles. » Amen

Nous entrons, avant le Carême, dans le temps dit « ordinaire », des dimanches qui nous décrivent la prédication missionnaire de Jésus et ses appels à vivre, avec Lui, l’annonce de la Bonne Nouvelle. Jean-Baptiste utilise l’image de « l’Agneau de Dieu » pour dire à ses disciples qui est Jésus. Dans l’Exode, le sang de l’agneau sur les portes des maisons est le symbole fort de la libération des Hébreux d’Égypte, de l’appel de Dieu vers la terre promise. L’agneau est la représentation de la victime innocente, celle du Serviteur Souffrant dont parle Isaïe. Les chrétiens y voient l’annonce de Jésus torturé et crucifié. Glorifié par le Père dans sa résurrection, Il est l’Agneau vainqueur du mal qui nous libère du péché.

Samedi 23 Janvier – 18h00 – Querrieu – messe anticipée

Dimanche 24 Janvier -10h30 – messes à Méricourt-l’Abbé et Villers-Bretonneux

Du lundi 18 au lundi 25 janvier-Semaine de prière pour l’UNITE des CHRETIENS

Couvre feu : conséquences pour la paroisse

Message aux chrétiens de nos trois paroisses du secteur des 3 VALLEES.

Chers amis,
Avec les nouvelles mesures gouvernementales du couvre-feu à 18h à partir de demain, les messes du samedi soir sont suspendues pour la quinzaine à venir : le 16 et le 30 janvier à Villers-Bretonneux, le 23 à Querrieu.
Durant ces trois samedis, à 18h00, Hubert Brandicourt, diacre, animera une célébration de prière à partir des textes de la Parole de Dieu du dimanche, par l’intermédiaire d’une VISIO/CONFERENCE. S’inscrire, via son adresse email : hbrandicourt@gmail.com.
Les lieux et horaires du dimanche restent inchangés.
Que cette période de contraintes inattendues nous aide à nous rendre proches les uns des autres, en communion de prière fraternelle. Prions pour que la responsabilité de chacun grandisse et pour que recule la pandémie, sans oublier nos frères souffrants et tous les soignants.
Jean-Marc Boissard
 

Messe des jeunes le 12 janvier 2021 au foyer du collège Sainte Colette

Reconnaissons Jésus, Fils aimé de Dieu

 ( Baptême du Seigneur – Dimanche 10 janvier 2021)

 « Tu es mon Fils bien aimé, en toi, je trouve ma joie. » Cette parole de Dieu est une parole pleine d’amour et de reconnaissance pour son Fils. On imagine bien un papa, ou une maman, le dire à son enfant qui avance dans la vie : « Mon fils, ma fille, je t’aime et te voir grandir me rend heureux.

En adulte, Jésus franchit une étape décisive. Dans les eaux du Jourdain, Il se plonge, avec les chercheurs de Dieu de son peuple, pour y recevoir le baptême.

Jésus vient nous faire comprendre que le chemin du bonheur se trouve quand nous nous tournons vers Dieu. Depuis son enfance, Il avait intériorisé cet appel du Seigneur : « Prêtez l’oreille, venez à moi, écoutez et vous vivrez, je m’engagerai avec vous par une alliance éternelle. » (Prophète Isaïe, 1ère lecture)

Croire en Dieu donne de la joie. « Celui qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est né de Dieu » nous dit Saint Jean. Le baptême chrétien signifie « être plongé », dans la mort et la résurrection de Jésus. Nous sommes donc immergés dans l’Esprit, Esprit-Saint qui nous est offert désormais par le Christ-Jésus.

Puissions-nous accueillir et reconnaître, tout au long de cette année nouvelle, les signes de l’Esprit. Au fait, quand est-ce l’anniversaire de mon baptême ?

Jean-Marc Boissard, prêtre

———————————-Veilleurs Solidaires———————————–

« Pour accomplir sa propre vocation, il est nécessaire de développer, de faire pousser et de faire grandir tout ce que l’on est… de se découvrir soi-même à la lumière de Dieu et de faire fleurir son propre être. » Pape François (Exhortation Christus Vivit,)

En ce dimanche se termine le temps de Noël et commence le temps de la vie ordinaire de l’Église. Nous assistons au premier évènement de la vie publique de Jésus au cours duquel Il reçoit sa mission lors de son baptême. C’est l’occasion, pour nous aussi, de faire mémoire de notre propre vocation de fils (fille) de Dieu, reçue à notre baptême. Nous sommes marqués du signe de la croix :  Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen

Rendons grâce au Seigneur pour ses bienfaits.

Samedi 16 Janvier – 18h00 VILLERS-BRETONNEUX – messe anticipée

Dimanche 17 Janvier – 10h30 une seule messe à FOUILLOY

Reconnaissons Jésus, Lumière pour tous les hommes

Dimanche 3 Janvier 2021

En cette fête de l’Épiphanie, nous sommes appelés à témoigner de l’espérance. C’est en nos nuits que brille l’étoile. C’est en notre humanité souffrante qu’est né le Fils de Dieu. C’est au cœur de nos difficultés que Dieu nous donne sa tendresse. Jésus-Emmanuel nous aime d’un amour sans frontières. Il est le visage de la joie et de la paix. Que s’élève le chant de notre louange en cette année nouvelle !

Des étrangers, venant du bout du monde, scrutent dans le ciel les signes des temps. Leur voyage et leurs cadeaux montrent l’importance qu’ils accordent à leur visitation au nouveau-né de Bethléem. Guidés par l’étoile, par la main de Dieu, leur chemin s’éclaire. Se prosternant devant l’Enfant Dieu, leurs cœurs s’illuminent, un avenir s’ouvre différemment…

Cette rencontre ne peut nous laisser indifférent. Par des étrangers, Dieu nous invite à une fraternité universelle. Nous ne pouvons pas nous passer de l’autre car Dieu donne à chaque être sa lumière. La fraternité n’est pas acquise, elle se gagne. Elle est cet antidote au mal, à l’égoïsme, à la violence, au non-respect d’autrui. L’important est d’agir, de montrer qu’on est tous frères. Que par Jésus, notre joie demeure ! Bonne année à tous.

Jean-Marc Boissard, prêtre

Veilleurs solidaires

Un très grand merci à tous ceux qui ont offert un colis solidaire pour Noël à nos aînés et aux associations. Ils ont été ravis et touchés par votre générosité.


Le Pape François proclame pour l’année 2021 une « Année Saint-Joseph » et une « Année de la Famille » :

« Nous pouvons tous trouver en saint Joseph l’homme qui passe inaperçu, l’homme de la présence quotidienne, discrète et cachée, un intercesseur, un soutien et un guide dans les moments de difficultés. Saint Joseph nous rappelle que tous ceux qui, apparemment, sont cachés ou en « deuxième ligne » jouent un rôle inégalé dans l’histoire du salut. À eux tous, une parole de reconnaissance et de gratitude est adressée. »

L’ « Année de la famille » sera consacrée à la place de la famille dans l’Église, l’accompagnement des couples vers le mariage et dans les difficultés de la vie conjugale. Elle commencera à la Saint-Joseph le 19 mars 2021 et se conclura le 26 juin 2022 lors de la 10e Rencontre mondiale des familles à Rome.


En cette année nouvelle au cours de laquelle s’ouvrent tous les possibles, que le Seigneur nous bénisse au sein de sa création. Qu’Il fasse briller sur chacun son visage. Et que notre humanité retrouve la santé et la paix. Bonne année à tous.


Samedi 9 Janvier – 18h00 – QUERRIEU messe anticipée- Baptême du Seigneur

Dimanche 10 Janvier – 10h30 – messes à AUBIGNY et VILLERS-BRETONNEUX

Vœux de Noël des musulmans d’Amiens

ASSOCIATION CULTURELLE ET CULTUELLE AMIENS
DES MUSULMANS FRANÇAIS DE PICARDIE
375 BOULEVARD BEAUVILLE
80000 AMIENS

Joyeux NOËL

La traditionnel fête de Noël nous donne l’occasion d’un échange de messages d’espoir entre nos communautés si proche par la croyance en un Dieu qu’adorait notre Père ABRAHAM.

Frères Chrétiens en ces jours de fête, le nom de Jésus, plus que jamais nous invite à la joie. Sur Jésus et Marie nous n’avons pas le même regard que vous mais leurs noms nous rappellent que Dieu envoie sur terre ses messagers. C’est pourquoi nous nous réjouissons avec vous.

Chrétiens de France, cette fête est pour nous l’occasion de redire notre volonté, au nom de Dieu de construire avec vous la fraternité que désire notre pays et qu’affirme sa devise.

Depuis le mois de Mars notre pays vit dans la crainte d’un ennemi invisible et meurtrier qui a emporté plusieurs centaines de nos concitoyens et mis à mal notre vie quotidienne aussi économique, culturel et cultuel à telle point qu’on ne peut exercer nos cérémonies que partiellement que ce soit pour les prières , les mariages et les deuils .

Notre pays a aussi été victime de plusieurs attentats odieux par des barbares, endeuillant plusieurs familles de toutes confessions et les plus horribles si tenté qu’il y a un degré dans l’horreur, ont été celles commis contre Samuel Paty et surtout dans la Basilique notre dame de Nice, car il a touché notre pays dans ses racines Chrétiennes.

Ensemble en frères nous gagnerons cette guerre et ce virus et notre pays retrouvera la paix et la sérénité.

Jésus nous a laissé un message de paix et de justice.

Nous prions ensemble pour un pays solidaire avec les chômeurs, les sans abris, les exclus de la société et tous ceux qui vivent dans des pays ravagés par la violence.

Frères, puisse l’année qui vient nous trouver les uns les autres.

Entrons ensemble dans la joie à laquelle Dieu nous invite.

Ahmed ASSAL
Président de la mosquée ELfeth
Boulevard Beauville Amiens

Noël à la « UNE », Amour et tendresse

 Dimanche 27 Décembre 2020

« Regarder la crèche, c’est accueillir l’avenir avec courage. » Parole du pape François qui nous invite à « remercier Dieu de toute sa générosité dans nos vies et dans notre histoire. Remerciement qui ne veut pas être nostalgie du passé mais qui aide à susciter la créativité personnelle et communautaire parce que nous savons que Dieu est avec nous. Regarder la crèche, c’est découvrir comment Dieu nous associe à son œuvre et nous invite à accueillir avec courage et décision l’avenir qui est devant nous. »

« Un enfant nous est né. » Qui n’a pas été touché au plus profond de son être quand il tient un bébé dans ses bras ?

Voir la grâce de Dieu dans son enfant, dans un enfant : grande est la joie de Marie et de Joseph, accueillant leur nouveau-né qu’ils présentent au temple de Jérusalem.

Bonheur de Syméon, dès qu’il reçoit l’enfant dans ses bras : il le bénit et le reconnaît comme fils de Dieu. Comme lui, accueillons Jésus dans nos bras, nous abandonnant à sa tendresse et à son amour.

Bonheur de Anne qui, dans sa vieillesse, s’émerveille et proclame sa louange envers Dieu.

La liturgie fête une famille hors norme, et pourtant très humaine. Remercions le Seigneur pour chacune de nos familles. Confions-les, elles ont besoin de notre prière.

Jean-Marc Boissard, prêtre

————————Veilleurs Solidaires———————–

Reconnaissons Jésus au cœur des familles humaines

Amis, frères de partout, il est venu celui qu’on attendait. Connaissez-vous son nom ? Sur son visage danse le sourire de Dieu…

Il est né, il restera avec nous et la joie des hommes devient la joie de Dieu.

Il est né, il reste avec nous et la souffrance des hommes devient la souffrance de Dieu. Il est né, il reste avec nous et l’amour des hommes devient l’amour de Dieu. Il est né, il reste avec nous et ses paroles portent la vie en elles comme un printemps gonflé de promesses.

Connaissez-vous son nom ? Je vais vous le dire et je voudrais qu’il reste attaché à votre cœur. Il s’appelle EMMANUEL. IL est DIEU avec nous. C. Singer


VENDREDI 1er JANVIER 2021 – Nouvel An – 10h30 messe à AUBIGNY

SAMEDI 02 JANVIER – 18h00 VILLERS-BRETONNEUX – messe anticipée

DIMANCHE 03 JANVIER – 10h30 messes à FOUILLOY et QUERRIEU

En cette année nouvelle où s’ouvrent tous les possibles, que le Seigneur nous bénisse au sein de sa création. Qu’Il fasse briller sur chacun son visage. Et que notre humanité retrouve la santé et la paix. Bonne année à tous.

Veilleurs solidaires : les messes

————————————Veilleurs Solidaires——————————— 

En cette année de crise sanitaire, les retrouvailles de Noël auront un sens tout particulier. Nous serons, en effet, tiraillés entre le besoin de retrouver des relations chaleureuses et la volonté de protéger les autres.

N’ayons pas peur de venir en famille aux célébrations de Noël, avec nos masques. Elles seront simples, dépouillées, mais notre prière sera celle d’apporter de l’amour et de la chaleur humaine.

MESSES DE NOËL

Jeudi 24 Décembre

17h30 – Corbie – 18h30 Querrieu et Villers-Bretonneux

Vendredi 25 Décembre

10h30 –  Bonnay ( messe de secteur )

FÊTE de la SAINTE FAMILLE

Samedi 26 Décembre

18h00 messe anticipée à Querrieu

Dimanche 27 Décembre

10h30 – messes à Fouilloy et Villers Bretonneux

Cap sur Noël, avec Marie, accueillir l’inattendu

Dimanche 20 décembre 2020

Bonne nouvelle, il arrive ! Nous sommes à quelques jours de Noël, une naissance pleine d’espérance. Partageons la nouvelle !

Marie, Maison de Dieu ! En effet, Dieu a rendu visite par surprise à une jeune fille, alors inconnue, vivant à Nazareth en Galilée. Par la parole de l’ange, et avec son acceptation, l’Esprit-Saint vient habiter son corps pour enfanter le Fils du Très-Haut, attendu depuis des siècles.

En ce 4ème dimanche de l’Avent, Jésus est présenté comme celui qui accomplit la promesse de Dieu. (1ère lecture). Le roi David avait un projet, celui de construire un temple, c’est-à-dire une maison pour Dieu. Or, c’est l’inverse qui se produit. Dieu lui promet de construire sa maison en lui donnant une descendance qui régnera pour toujours.

La foi profonde et personnelle de Marie, croyante avec son peuple, est admirable car elle est capable de dire oui à un appel de Dieu totalement imprévu, risquant le qu’en-dira-t-on et la lapidation, elle qui est fiancée, promise à un homme de la maison de David, appelé Joseph.

« Comblée de grâce ». Suis-je, comme elle, en cette disposition de serviteur ou de servante du Seigneur ?

Jean-Marc Boissard, prêtre

————————————–VEILLEURS SOLIDAIRES—————————————

En cette année de crise sanitaire, les retrouvailles de Noël auront un sens tout particulier. Nous serons, en effet, tiraillés entre le besoin de retrouver des relations chaleureuses et la volonté de protéger les autres.

N’ayons pas peur de venir en famille aux célébrations de Noël, avec nos masques. Elles seront simples, dépouillées, mais notre prière sera celle d’apporter de l’amour et de la chaleur humaine.

MESSES DE NOËL :

Jeudi 24 décembre : 17h30 Corbie – 18h30 Querrieu et Villers-Bretonneux

Vendredi 25 décembre : 10h30 Bonnay (une seule messe)

NOËL dans nos villages :

Ribemont-sur-Ancre : crèche illuminée sur la place de la Mairie

FÊTE de la SAINTE FAMILLE : Messes

Samedi 26 décembre : 18h00 Querrieu

Dimanche 27 décembre : 10h30 Fouilloy et Villers-Bretonneux

—————————————————————————————————————–

Les anges de la Bible : l’Archange GABRIEL ( Evangile de St Luc 1,19 )

Gabriel est le messager des bonnes nouvelles. Il annonce à Zacharie la naissance de Jean Baptiste, à Marie qu’elle a été choisie pour mettre au monde le Messie. Gabriel signifie : « Dieu est ma force ». Marie, n’est-elle pas invitée à accueillir sa mission en s’appuyant sur la force de Dieu ?

Une prière de Sœur Emmanuelle

Montre-moi, de chaque homme, la face ensoleillée

Seigneur, accorde-moi aujourd’hui cette grâce : que rien ne puisse troubler ma paix en profondeur, mais que j’arrive à parler santé, joie, prospérité, à chaque personne que je vais rencontrer, pour l’aider à découvrir les richesses qui sont en elle.
Aide-moi surtout, Seigneur, à savoir regarder la face ensoleillée de chacun de ceux avec qui je vis. Il m’est parfois si difficile, Seigneur, de dépasser les défauts qui m’irritent en eux, plutôt que de m’arrêter à leurs qualités vivantes, dont je jouis sans y prendre garde.
Aide-moi aussi, Seigneur, à regarder Ta face ensoleillée, même en face des pires événements : il n’en est pas un qui ne puisse être source d’un bien qui m’est encore caché, surtout si je m’appuie sur Marie.
Accorde-moi, Seigneur, la grâce de ne travailler que pour le bien, le beau et le vrai, de chercher sans me lasser, dans chaque homme, l’étincelle que Tu y as déposée en le créant à ton Image.
Accorde-moi encore d’avoir autant d’enthousiasme pour le succès des autres que pour le mien, et de faire un tel effort pour me réformer moi-même que je n’aie pas le temps de critiquer les autres.
Je voudrais aussi, Seigneur, que tu me donnes la sagesse de ne me rappeler les erreurs du passé que pour me hâter vers un avenir meilleur.
Donne-moi à toute heure de ce jour d’offrir un visage joyeux et un sourire d’ami à chaque homme, ton fils et mon frère.
Donne-moi un cœur trop large pour ruminer mes peines, trop noble pour garder rancune, trop fort pour trembler, trop ouvert pour le refermer sur qui que ce soit.
Seigneur, mon Dieu, je te demande ces grâces pour tous les hommes qui luttent aujourd’hui comme moi, afin que diminue la haine et que croisse l’Amour, car, depuis ta Résurrection, la haine et la mort ont été vaincues par l’Amour et la vie.
Ouvre nos yeux à l’invisible pour que rien n’arrive à ébranler l’optimisme de ceux qui croient en Toi et qui croient en l’Homme, qui espèrent en Toi et qui espèrent en l’Homme.  Amen.

(Sœur Emmanuelle)