Archives d’Auteur: paroissesaintecolette

Charles de Foucauld, déclaré saint,

bienheureux-charles-de-foucauld-image

Charles de Foucauld, déclaré saint,
ce dimanche 15 mai par le Pape François.

Depuis cent ans, les familles spirituelles issues de son charisme se multiplient. Des écrivains, des aventuriers et de simples chercheurs de Dieu se passionnent pour cet homme parti prêcher l’Évangile en silence, en terre d’islam.

Nul ne saurait pourtant adopter son mode de vie – et nul, d’ailleurs, n’avait accepté de le rejoindre dans son ermitage algérien de Tamanrasset. Mais sa trajectoire inspire irrésistiblement nos contemporains, tiraillés entre la soif d’absolu et la tentation d’être immédiatement rassasiés.

« Charles de Foucauld s’adresse en chacun de nous, à ce désir de nous dépasser », souligne le père Xavier Lefebvre, curé de l’église Saint-Augustin à Paris, où le futur saint a vécu l’instant décisif de sa conversion lors d’une confession à l’abbé Huvelin, en octobre 1886.

 « Pendant des années, Charles cherchait à s’accomplir, dans l’armée, dans les fêtes magnifiques et les festins, mais sans Dieu. La tentation de notre temps, c’est de chercher à s’accomplir uniquement par soi-même, ce qu’on retrouve par exemple dans la pratique des sports de l’extrême. » Se jeter d’un sommet escarpé à skis, traverser le vide sur un fil sans être encordé… « On cherche à se prouver ce qu’on vaut, à répondre à cette injonction : “Montre qui tu es !”, poursuit le père Lefebvre, Charles de Foucauld nous pousse à prendre du recul : seul l’amour divin peut combler notre désir d’absolu. » Dans la frugalité et la simplicité, Charles de Foucauld a tissé un mode de vie aux périphéries, où « l’amitié sûre » avec ses frères berbères lui procurait une tout autre sécurité que celle de sa jeunesse repue, mais inquiète.

Sa quête perpétuelle, de l’abbaye de La Trappe à Nazareth, où il a écrit ses plus belles prières, jusqu’aux immensités sahariennes où il est mort assassiné le 1er décembre 1916, n’avait rien d’une fuite du réel.

 « Charles de Foucauld sentait un double appel toujours plus grand, toujours plus fort : rejoindre le Christ dans la pauvreté, et se rendre proche de chacun pour prêcher l’Évangile par l’exemple, sans moralisme », expose le père Lefebvre.

Dans les sables du Hoggar, le futur saint avait trouvé un antidote à la désespérance, dont notre époque a tant besoin.

                                                                       (Sources : article paru dans Le Pèlerin)

Cap sur l’amour        

Version imprimable ici

(  5ème dimanche de Pâques/C – 15 Mai 2022 )

L’amour ! Beau sujet pour une épreuve de « philo » au Bac… Dans le monde grec et romain de l’antiquité, il y avait des maîtres de Sagesse qui enseignaient une doctrine morale ou philosophique. Dans l’Évangile, Jésus a le titre de « Maître et Seigneur » car il enseigne, « non pas à la manière des scribes, mais en homme qui a autorité. Il est le Saint de Dieu ». Marc 1-21-28

« Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres », nous dit Jésus. Ce n’est pas une dissertation professorale, mais un appel à la conversion.

« Comme Je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres ». Le cœur de Jésus nous irrigue de son amour. Il s’agit, pour nous, de nous laisser aimer tels que nous sommes par le Christ afin de pouvoir aimer à notre tour.

L’amour fraternel est un chemin sur lequel nous marchons pas à pas, jour après jour. Se savoir aimés de Dieu, du Seigneur Jésus, et vivre de l’amour fraternel, sont des richesses à partager. « A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples si vous avez de l’amour les uns pour les autres ». C’est en aimant les autres que l’on se construit.

     Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

 

Samedi 14 mai : Corbie -14h – réunion de préparation au baptême

Samedi 14 mai : Aubigny – 20h30 – concert gratuit à l’église par la chorale GOSPEL de la Gendarmerie de la Somme.


Samedi 14 maiVillers-Bretonneux – 18h30 – messe

Dimanche 15 maiBussy-lès-Daours -Premières communions eucharistiques- et Corbie
messes à 10h30.

Baptême à Corbie de Juline Rambure


Mardi 17 mai : Chapelle Ste Colette – 8h30 Laudes – 17h30 – Adoration Eucharistique (pas de messe)

Réunion des prêtres à la Maison Diocésaine avec notre évêque

Heilly 17h Chapelet

Mercredi 18 mai : Vaire sous Corbie 17h00 Chapelet

Jeudi 19 mai : chapelle sainte Colette 17h00 Chapelet

Samedi 21 mai : Corbie – 16h – mariage de Manuel Maret et Juliette Lestienne

 Corbie – 17h15 – Baptêmes de Abby Alavoine et Elisabeth Schoorens-Vallier


Samedi 21 mai : Vecquemont – messe à 18h30

Dimanche 22 mai : Corbie – Professions de Foi – et Villers-Bretonneux – messes à 10h30


Samedi 28 Mai : Beaucourt-sur-l’Hallue – 16h – mariage de Matthieu Poulain et Noémie Loth

Samedi 28 Mai : Fouilloy – 16h – mariage de Sébastien Coune et Erell Blois

 


Veilleurs solidaires

Eveillons-nous au dynamisme de l’amour du Christ ressuscité…       

      Mois de mai, mois de Marie, prions-la


 

RASSEMBLEMENT DES COLLÉGIENS de la 5ème à la 3ème à Longueau – FORT MANOIR du 26 au 28 MAI – PONT de l’ASCENCION- venir avec son tapis de sol et son duvet, ses couverts dans une boîte alimentaire et son pique-nique pour le premier soir. S’inscrire sur place.


AMIENS – MATINEE du SAMEDI 14 MAI – Salle paroissiale rue ALLOU – St ROCH-

A l’initiative des mouvements d’Action Catholique du diocèse : ACI – ACO – CMR – MCC – EDC, nous sommes invités à un FORUM sur l’écologie face aux enjeux environnementaux et d’équité sociale, pour vivre autrement et changer nos modes de vie.

Plusieurs expériences ou pratiques seront proposées de 9h30 à 12h30.

 

La fluidité des images

Nous vous proposons une méditation du Père Marcel Domergue, jésuite, sur les textes de la messe du 8 mai 2022: « La fluidité des images » : ici .

Destinataires de la Parole        

Version imprimable ici

 (4ème Dimanche de Pâques/C – 8 Mai 2022)

  Journée mondiale de prière pour les vocations

Par-delà toute image, le Christ est à la fois « L’Agneau pascal dans lequel nos péchés ont été lavés et le Pasteur qui donne la vie à ses brebis ». Il est « La lumière des nations venue dans le monde ». Avec Paul et Barnabé, nous sommes destinataires de la Parole pour qu’elle se répande à tous les hommes… (Actes des Apôtres)

La figure du « berger-pasteur », qui traverse toute la tradition biblique, prend une dimension nouvelle dans la personne du Christ. Il agit au nom du Père. Il est la « porte » de Dieu, Celui qui accueille, qui prend soin, qui rassemble, qui nourrit et envoie… « Mes brebis écoutent ma voix, mes brebis me connaissent, jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main. Elles me suivent… », dit Jésus. Écoutons-nous vraiment ce bon berger ?

Avant que l’on parle de mondialisation, la Bible conçoit l’humanité comme une seule famille. « Ensemble dans la maison commune » dira le pape François. L’Église est « Terre entière, foule de toutes les nations » (2ème lecture).  Chacun de nous est appelé à y prendre part…

Marcher ensemble, en Église, tel est l’appel que nous avons reçu de notre évêque lors de sa visite pastorale… Tout croyant se voit donc invité à répondre au don que le Christ fait de sa vie…

     Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Samedi 7 Mai : Villers-Bretonneux – 16h – mariage de Pierre Joly et Sabrina Leplain

Samedi 7 Mai : Messe à 18h30 à Beaucourt -sur- l’Hallue

Dimanche 8 Mai : Villers-Bretonneux et Corbie – messes à 10h30 –

Premières communions eucharistiques et baptême de Rose Dormy-Buffet à Corbie


Mardi 10 mai : Chapelle Ste Colette – 8h30 Laudes – 17h30 – Adoration Eucharistique

Samedi 14 mai : Corbie -14h – réunion de préparation au baptême

Samedi 14 mai : Aubigny – 20h30 – concert gratuit à l’église par la chorale GOSPEL de la Gendarmerie de la Somme.


Samedi 14 maiVillers-Bretonneux – 18h30 – messe

Dimanche 15 maiBussy-lès-Daours -Premières communions eucharistiques- et Corbie
messes à 10h30.

Baptême à Corbie de Juline Rambure


Veilleurs solidaires

« Jésus s’arrête et nous regarde dans les yeux, sans hâte. Son appel est attrayant, il est fascinant… » 

Pape François

« Dieu notre Père, donne à ton Église les saints dont elle a besoin pour témoigner de ta présence et de ton Royaume. Donne à chacun de discerner sa vocation à l’amour dans la diversité et la complémentarité des états de vie dans l’Église, des professions et engagements dans le monde. Donne-nous, Seigneur, cette passion pour le Christ et pour l’humanité a­fin de vivre avec plénitude ton appel à la sainteté ».

Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations

Décès de Monique Ducoulombier

MoniqueAprès avoir supporté les épreuves d’une très longue maladie, Madame Monique Ducoulombier, conjointe de Lionel Damiens, vient d’entrer dans la vie éternelle.

Le dévouement de Lionel et son attention sans relâche auprès d’elle nous ont particulièrement marqués. Le personnel de l’EHPAD (les bleuets) l’a bien entourée et elle a tenu longtemps face à sa maladie, accompagnée aussi de Marie José Bidart, responsable de l’aumônerie de l’hôpital de Corbie, qui venait prier à son chevet.

Ses obsèques religieuses seront célébrées le mardi 10 mai à 14h30 en l’abbatiale de Corbie.

Nous présentons à Lionel nos sincères condoléances ainsi que l’expression de notre amitié.

Qu’il soit assuré de notre prière et qu’elle repose en paix.

Neuvaine pour les vocations

Notre évêque nous invite à prier pour les vocations. (voir ici).

Nous nous associerons à cette neuvaine en particulier le dimanche 8 mai, en nous souvenant de tous ceux, très nombreux, qui se sont consacrés à Dieu dans notre diocèse tout au long des siècles et particulièrement à Corbie avec saint Anschair, sainte Colette, saint Gérard et combien d’autres..

Un berger pas comme les autres

Nous vous proposons une méditation du Père Marcel Domergue, jésuite, sur les textes de la messe du 8 mai 2022: « Un berger pas comme les autres » : ici .

Déclaration d’amour           

Version imprimable ici

 ( 3ème dimanche de Pâques/C – 1er Mai 2022)

La dernière scène de l’évangile de Saint Jean a lieu au bord de la mer de Tibériade, au cours d’une pêche suivie d’un repas. Ce sont là des repères importants et familiers de la vie de Jésus avec ses disciples. C’est en effet, sur ce lieu, qu’il les a rencontrés pour la première fois et qu’il les a appelés.  C’est au cœur de leur aventure en mer, bien souvent agitée car ils doivent « ramer dur », qu’ils vont avancer dans la foi, parce qu’un certain Jésus les attend et les surprend. 

Tiens, un étranger est là sur la rive, qu’est-ce qu’il veut ?  « Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger », leur demande-t-Il ? Non, répondent-ils ! Cet étranger, c’est bien sûr Jésus, le vivant, le ressuscité qui leur donne un indice pour qu’Ils le reconnaissent : « A droite de la barque, jetez le filet… » Le miracle s’accomplit, le filet déborde de poissons, la vie en abondance est là…Alors, ils sont dans un acte de foi : « C’est le Seigneur ». Oui, c’est bien Lui, Il n’y a pas de doute, Il nous attend, Il a même préparé le repas pour nous…

Pâques est le temps de l’Église. Ils sont ensemble dans la même barque, unis dans la foi, dans l’espérance et dans la joie de croire en la présence de Jésus qui appelle à tenir bon avec Lui, quoi qu’il en coûte, Lui qui se tient désormais sur l’autre rive, celle de l’éternité. Par trois fois, comme tout amoureux, le Christ-Jésus demande à Pierre, l’être aimé : « M’aimes-tu, m’aimes-tu vraiment ? »

A sa réponse en vérité, Jésus choisit de lui donner toute sa confiance en lui remettant la belle mission de « faire paître tout le troupeau, agneaux et brebis ». Comme le Christ qui confie à Pierre son Eglise, Il a besoin de chacun de nous. Répondons-Lui avec confiance et générosité

A cause de la rencontre inattendue du Christ-Jésus ressuscité, « en présentiel ! », et enfermés qu’ils étaient dans leur peur, les apôtres revivent dans la foi et l’espérance. « La paix soit avec vous, leur dit-Il ». Une énergie d’amour leur est donnée et transmise, en particulier à celui qui doute, Thomas. Ce n’est pas une « fake news », une fausse nouvelle, mais un fait réel !

Devant la beauté d’un paysage ou devant la surprise d’un évènement heureux ou malheureux, il nous arrive parfois d’avoir le souffle coupé. Je ne vois pas l’oxygène…mais en fait, je l’inspire pour vivre pleinement. Par contre, je suis dans une peine immense quand je perds un proche et pourtant, je crois qu’il est encore vivant en moi et dans le cœur de Dieu. Il y a des choses qui ne se voient pas mais que l’on sent au fond de soi… Oui, il est juste et bon de croire, d’oser la confiance ! « Heureux ceux qui croient sans avoir vu ».

« Sois témoin de l’Évangile et rend témoignage à Jésus » nous dit St Jean, « saisi par l’Esprit » dans son île de Patmos. « Ne crains pas » lui dit le Christ-Jésus, posant la main sur lui. Soyons donc dans la joie de croire que le Christ nous comble de la vie sans fin !

     Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Vendredi 29 avrilVillers-Bretonneux : 10h45 – messe à la Résidence Firmin Dieu

Samedi 30 avrilCorbie : 14h – préparation au baptême

Samedi 30 avrilDaours : 20h30 concert piano/voix à l’église et le dimanche à 16h. Entrée : 15€


Samedi 30 avrilVillers-Bretonneux : 18h30
messe de l’Alliance avec les couples qui se préparent au mariage

Dimanche 1er maiCorbie et Querrieu – messes à 10h30
Baptême de Louane Mascre à Corbie

Mardi 3 mai : Chapelle Ste Colette – 8h30 Laudes – 17h30 messe suivie de l’adoration eucharistique

Mercredi 4 mai  : Albert – 18h – rencontre des délégués inter-paroisses pour le synode romain


Samedi 7 Mai : Messe à 18h30 à Beaucourt -sur- l’Hallue

Dimanche 8 Mai : Villers-Bretonneux et Corbie – messes à 10h30 –

Premières communions eucharistiques et baptême de Rose Dormy-Buffet à Corbie 


Veilleurs solidaires

Mystère du sacerdoce

Frères et sœurs, je vous demande ceci : émerveillez-vous […] du mystère du sacerdoce. Prêtres et évêque, nous sommes vos frères et tout dans notre Église doit être habité, traversé par cette fraternité entre baptisés, qui marchent ensemble et se laissent rejoindre par le Christ. Mais contemplez en même temps ce mystère du sacerdoce apostolique.

Ressentez un peu la joie des prêtres et de l’évêque, qui ont un bonheur profond à être l’ami de l’Époux, Jésus, l’unique Sauveur. Pensez à la vocation unique de ces hommes : elle ne les dispense pas des faiblesses humaines et du chemin de conversion que tout chrétien doit vivre.

Chacun d’eux porte pourtant en lui le secret de l’amitié du Christ qui lui a dit personnellement : suis-moi. Trésor de la vocation, qu’aucune contrariété du ministère ne peut ni ne doit éteindre.

Ce trésor de l’appel du Christ, je sais aussi que des jeunes le portent en eux en 2022, mais qu’ils hésitent à faire le pas.Alors, en communauté chrétienne, diocésaine, prions le Père de la moisson pour qu’ils aient l’audace et l’humilité de dire au Christ : si tu le veux, Seigneur, je te rejoins pour faire briller ton nom.

Avec les prêtres et chacun de vous, il nous faut donner plus de vigueur à la mission dans notre diocèse, sortir de la torpeur des mois passés, et réfléchir encore et encore, pour ouvrir des voies nouvelles :

Alors que notre diocèse achève sa consultation demandée par le Pape François, en vue du synode de 2023 à Rome, j’ai demandé, depuis des mois, au Père Samuel Leyronnas de préparer un plan pour renouveler la formation des chrétiens dans notre diocèse, car notre temps a besoin de baptisés mieux formés, enfants, jeunes et adultes. J’ai demandé au vicaire général Yves Delépine de consulter tous azimuts en vue de créer un service de transformation missionnaire de nos paroisses et communautés, pour faire suite à l’élan du dernier synode diocésain. J’ai demandé aussi au vicaire général Nicolas Jouy d’unifier et rendre plus performantes toutes les initiatives pour mieux faire route avec les pauvres.

Chacun d’eux veille, dans sa démarche, à associer le maximum de laïcs, de consacrés, de diacres et de prêtres, pour cette continuité de la mission et de la diaconie qui répand chez nous la bonne odeur du Christ depuis tant de siècles. À la rentrée de septembre, je souhaite que nous ayons bien avancé en ces domaines. Amen.

 + Mgr Gérard Le Stang, évêque d’Amiens

Extraits de son homélie lors de la messe chrismale (à retrouver sur amiens.catholique.fr)

Croire en la vie

Nous vous proposons une méditation du Père Marcel Domergue, jésuite, sur les textes de la messe du 24 avril 2022: « Croire en la vie » : ici .

Dire oui pour aller à Lourdes du 5 au 9 juillet 2022 avec les malades, les handicapés, les personnes âgées dépendantes?