Archives du 10 mars 2017

Sainte Colette 2017 : animation à la résidence du Parc

Le mercredi après-midi de la semaine de Sainte Colette a été consacré aux résidents de la Résidence du Parc, maison de retraite dépendant de l’hôpital de Corbie, située en centre ville.

Un groupe d’enfants du catéchisme, plusieurs personnes du Foyer de Vie de Corbie (résidence d’adultes ayant des handicaps), l’équipe de l’aumônerie de l’hôpital, les membres de l’association des amis de Colette et de l’abbaye de Corbie ont participé à cette animation.

Après un diaporama de présentation de Colette, les enfants et les résidents ont confectionnés des alouettes de toutes les couleurs qui ont rejoint sur  » l’arbre de sainte Colette apporté à la résidence)  celles confectionnées la veille par les enfants du catéchisme.

Le tout s’est achevé par des chants, par des danses et par un goûter fort apprécié.

Sainte Colette 2017 : animation avec les enfants du catéchisme

Mardi soir, pour la fête de Sainte Colette, les enfants du catéchisme ont participé à une animation au cours de laquelle  Sainte Colette leur a été présentée à l’aide d’un diaporama qui a mis en exergue les principaux épisodes de sa vie et qui a souligné combien cette jeune de Corbie a, dans les conditions très perturbées de la fin de la guerre de Cents ans, œuvré pour la paix, pour la réconciliation et pour l’adoption d’un mode de vie pleinement inspiré par l’enseignement du Christ.

Ils ont alors décoré des alouettes chamarrées (l’alouette est un oiseau que Colette aimait entendre et dont un dicton populaire dit : « A la sainte Colette chante l’alouette) qu’ils ont perchées sur un arbre « de Sainte Colette ».

Ils ont rejoint ensuite la chapelle de la maison natale, chacun porteur d’une bougie.

Puis ils ont terminé ce temps fort par un moment de prière auquel de nombreux parents ont également participé.

Décès de sœur Élisabeth

Nous apprenons le décès, ce 10 mars,  de sœur Élisabeth, de la communauté des sœurs de Sainte Marie à l’hôpital de Corbie.

Sœur Élisabeth a fait partie de ces nombreuses religieuses engagées dans les services infirmiers des hôpitaux jusqu’il y a peu. Le souvenir de son passage dans les diverses responsabilités hospitalières qu’elle a exercées est encore très vivace.

Gaie et souriante, personnalité marquante de Corbie,  elle a participé, jusqu’à ce que son état de la santé ne le lui permette plus, à la vie de notre communauté. Nous étions contents de voir sa silhouette familière dans nos offices dominicaux.

Nous vous tiendrons informés des modalités de ses obsèques.

Qu’elle repose en paix.