Archives du blog

 Soyons vigilants 

Version imprimable ici

( 27 novembre 2022 – 1er Dimanche de l’AVENT – Année Matthieu – A )

Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !

Joie de marcher ensemble vers sa lumière !

Pendant ce temps de l’Avent, le prophète Isaïe sera notre guide pour nous conduire sur les chemins qui nous mènent à Dieu. Soyez vigilants, nous dit-il, car les dangers sont nombreux. Ne déviez pas de cap, restez sur le chemin… C’est également le même appel que nous adressent l’apôtre Paul et l’Évangile de ce dimanche. Les dangers de la routine sont là : « On mangeait, on buvait… » (Évangile). « Sortez de votre sommeil… » (2ème lecture). Comment ne pas être affectés dans notre quotidien par les changements du monde : la montée des tensions internationales, la guerre sur le sol européen, les bouleversements climatiques, les impacts de la pauvreté, la montée des inégalités et celle de la violence ? Tout devient fragile, imprévisible…mais ne vivons surtout pas dans la peur… Ayons, au contraire, le goût de vivre pleinement nos journées. Veiller, c’est se rendre prêts, disponibles à la rencontre des autres et du Christ, présents dans l’aujourd’hui de nos vies. Que la prière soit le cœur de notre espérance, de notre force, de notre joie, de notre paix, de notre présent, de notre avenir !

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Samedi 26 novembre – 9h/12h – catéchèse familiale au collège Ste Colette


Premier dimanche de l’AVENT

Samedi 26 novembre : messe à 18h à Querrieuentrée en catéchuménat de Mathéo Lefranc

Dimanche 27 novembre : messes à 10h30 à Fouilloy avec la catéchèse familiale et à Villers-Bretonneux


Retraite diocésaine des prêtres à Assise avec notre évêque, du 28 novembre au 3 décembre

Mardi 29 novembreChapelle Ste Colette -8h30 Laudes – 17h30 : adoration (pas de messe)


Samedi 3 décembre : ATTENTION , il n’y aura pas de messe à Villers-Bretonneux

Dimanche 4 décembre : 10h30 – messes à Méricourt l’Abbé et Querrieu.

Vente de couronnes de l’Avent à Méricourt au prix de 5€ au profit de la caisse de catéchèse paroissiale


Veilleurs solidaires

     PRIÈRE

      Je te demande pardon, Seigneur      Parce que c’est ta vie que j’ai abîmée      Parce que c’est ton nom que j’ai bafoué      Parce que c’est ton amour que j’ai piétiné

     Je te demande pardon, Seigneur      Pour toutes mes fautes, pour toutes mes lâchetés      Car je sais que ton pardon me relèvera      Il sera pour moi chemin de vérité et de vie

     A toi, Seigneur Jésus, merci de tout mon être,      de tout mon cœur. Amen


Pour vivre l’Avent

Que nos maisons et les portes de nos églises soient ornées d’une couronne de l’Avent,  symbole de la lumière de Noël qui vient, apportant l’espoir et la paix.

+ Jeudi 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception, fête de la lumière : Merci MARIE :    Invitation à mettre un lumignon aux fenêtres de nos maisons et devant la porte de nos églises.

    Villers-Bretonneux : procession illuminée – départ à 19h00 devant la statue de la Vierge dans le parc attenant à la salle paroissiale et l’église, suivie de la messe. Popularisons cette fête. Venons nombreux.

Dans la perspective de Noël, ayons à cœur d’ouvrir nos églises pour que les habitants aient la joie de découvrir la crèche. Déterminer les jours et les horaires d’accueil, en ayant le souci de les communiquer en Mairie.

Soyons proches pour visiter un voisin, une personne seule, isolée, malade, hospitalisée.

+ Soyons solidaires. Et si nous composions une boîte de NOËL, dans laquelle on pourrait mettre des cartes à offrir aux personnes âgées et spécialement aux personnes en EHPAD. Pour améliorer le quotidien en offrant un peu de chaleur et de réconfort par une gourmandise (biscuits, chocolats) ; de quoi avoir chaud : (bonnet, écharpe, gants…) ; de quoi être beau ; (produits d’hygiène) ; un loisir : (magazine, mots croisés, mots fléchés, livre)… N’oublions pas le papier cadeau pour que la surprise soit plus grande en indiquant sur l’étiquette si le destinataire est un homme ou une femme.

Ces boîtes sont à remettre, soit aux catéchistes dans le cadre de la catéchèse  familiale, à l’église lors des offices ou à la chapelle Ste Colette, ouverte chaque jour de 9h à 19h, au plus tard  pour le week-end des 10 et 11 déc. Ces cadeaux seront offerts aux personnes âgées, au Secours Catholique et au Secours Populaire. Nous pouvons faire également des dons : par exemple pour une association caritative     pour le salaire des prêtres via le denier de l’Église ou participer au financement du mobilier liturgique de l’église de La NEUVILLE…


+ Soyons frères dans la foi, dans un esprit communautaire. Et si nous venions à la messe en invitant une personne ou une famille, personne que l’on ne voit plus, éloignée par le Covid ou en recherche de foi…cf.appel de notre évêque, dans sa lettre pastorale : « Réussir le Dimanche »
+ Sur un plan spirituel : En famille, ouvrir chaque jour avec les enfants le calendrier de l’Avent « chemin vers Noël »,  distribué dans le cadre de la catéchèse et disponible dans les maisons paroissiales. Suivre avec d’autres, le parcours de l’Avent 2022 des fraternités missionnaires de proximité avec le document  « Voici celui qui vient ! » (Disponible au fond des églises). + Vivre une démarche pénitentielle :

Au cours des messes du 4 décembre à Méricourt- l’Abbé à 10h30 et à 18h00 le 10 Décembre à Querrieu et à Villers -Bretonneux, notre prière pénitentielle sera plus fervente.

+ Vivre le sacrement de réconciliation : A la chapelle Ste Colette, mardi 20 décembre à 17h avant la messe de 17h30 A la sacristie de l’église de Querrieu, mercredi 21 décembre de 17h à 18h A la salle paroissiale de Villers-Bretonneux, vendredi 23 de 17h à 17h45 A la chapelle Ste Colette, vendredi 23 décembre de 18h à 19h

 Roi serviteur   

Version imprimable ici

 ( 20 novembre 2022 – Fête du Christ, Roi de l’Univers)

La figure de la royauté a un peu de mal à passer aujourd’hui, ce qui n’était pas le cas en 1925, année de la reconnaissance de cette fête. Trop de rois, dans l’histoire, se sont approprié un pouvoir dominateur absolu au détriment de leur population.

En Israël, la figure du roi David est censée être au service du peuple. A l’époque de Jésus, beaucoup de juifs attendaient le Messie comme un nouveau David qui battrait les Romains et apporterait la prospérité. Jésus a toujours refusé cette identité guerrière et politique qu’on attendait de lui. Il est possible que Judas L’ait trahi pour cette raison.

Dans les faits, Il est un « roi raté », crucifié sur le bois de la croix entre deux malfaiteurs. On se moque de Lui, injurié sur cet écriteau : « Le roi des Juifs ». Mais, voici qu’un des deux condamnés à mort se met à croire en sa royauté : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume ». Et Jésus lui promet « le Paradis ».

La seule royauté de Jésus est celle d’être « serviteur de Dieu » et c’est en « amour » qu’Il est vraiment roi. Quand nous disons dans le Notre Père, « que ton règne vienne », c’est cela que nous demandons. Nous ne demandons pas pour Dieu le triomphe, ni la domination…nous demandons que l’amour, la justice et la paix règnent sur notre terre. Le « bon larron » y a cru !

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Vendredi 18 novembre : 10h45 – messe à la Résidence Firmin Dieu
Vendredi 18 novembre : 18h – Corbie – préparation de la messe de Noël du 24 décembre de 17h30
Samedi 19 novembre : 14h30/17h – en secteur à Corbie – confection des couronnes d’Avent pour tous


Samedi 19 novembre : messe à 18h à Villers-Bretonneux avec la catéchèse familiale

Dimanche 20 novembre : messes à 10h30 à Béhencourt et à Fouilloy
   Quête supplémentaire pour le Secours Catholique dans toutes les paroisses de France


Mardi 22 novembre : 14h30 – EPP Querrieu

Mardi 22 novembreChapelle Ste Colette -8h30 Laudes – 17h30 : messe et adoration

Samedi 26 novembre – 9h/12h – catéchèse familiale au collège Ste Colette


Premier dimanche de l’AVENT

Samedi 26 Novembre : messe à 18h à Querrieuentrée en catéchuménat de Mathéo Lefranc

Dimanche 27 Novembre : messes à 10h30 à Fouilloy avec la catéchèse familiale et à Villers-Bretonneux


Veilleurs solidaires

 Journée nationale du Secours Catholique

Au Secours Catholique, nous voulons participer à l’émergence d’une société juste et fraternelle, d’une société où chacun aura sa place, sera écouté, respecté. Une société qui donnera à chacun l’opportunité réelle de vivre dignement : un travail ou un revenu qui permette de faire vivre sa famille, un toit qui ne laisse pas passer la pluie.

Prêtons l’oreille aux personnes en situation de pauvreté. Si nous partons de leur expérience pour construire des solutions, il sera possible de vaincre la pauvreté.                         

                                                                                 Véronique Devise, présidente nationale


Service de communion aux absents

« Porter la communion à un malade est un acte de foi ainsi qu’une démarche fraternelle de la communauté eucharistique envers ses membres absents » (Rituel des sacrements pour les malades).

En ce jour, veillons à offrir cette possibilité aux malades et aux personnes âgées de la paroisse. De cette manière, ils sont davantage unis à notre assemblée et participent à notre prière.

 Promesse d’avenir

Version imprimable ici

 ( 33ème Dimanche du temps ordinaire – 13 novembre 2022 )     Journée mondiale des pauvres

La Parole de Dieu de ce dimanche nous invite à l’espérance, voire à la persévérance, en attendant le « jour du Seigneur », dont nous ne connaissons ni le jour ni l’heure.

Jésus parle à ses contemporains de la destruction du Temple de Jérusalem qui est la fin d’un monde mais non celle de la fin du monde. Devant les épreuves et toutes les tempêtes de l’histoire auxquelles nous ne nous attendons pas, qu’elles soient familiales, environnementales ou sociétales, Jésus nous demande de faire face. « Tenir bon, rendre témoignage, persévérer dans la foi et le service fraternel », telles sont les consignes que le Christ-Jésus nous adresse !

En cette journée mondiale des pauvres, le pape François oriente nos regards vers les personnes, particulièrement celles qui sont en grande détresse :

 « La guerre en Ukraine est venue s’ajouter aux guerres régionales qui sèment la mort et les destructions. À cause d’une superpuissance qui entend imposer sa volonté, des millions de gens sont déracinés… Ceux qui restent dans les zones de conflit vivent chaque jour avec la peur, le manque de nourriture, d’eau et de soins médicaux. » Saluant « la disponibilité des populations qui ont ouvert leurs portes pour accueillir les exilés », le pape reconnaît les difficultés pour assurer la continuité des secours, mais souligne le devoir chrétien de persévérer : « Pour nous, la générosité trouve sa motivation la plus forte dans le Fils de Dieu. De riche qu’il était, dit saint Paul, il s’est fait pauvre, pour nous enrichir par sa pauvreté. Le chemin d’un avenir heureux pour ce monde passe par la fraternité ».

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Samedi 12 novembre : messe à 18h à Pont-Noyelles

Dimanche 13 novembre : messes à 10h30 à Aubigny et Villers-Bretonneux


Mardi 15 novembre – Chapelle Ste Colette -8h30 Laudes – 17h30 : messe et adoration
Mercredi 16 novembre – Corbie à 17h30 – rencontre des animateurs de la catéchèse familiale
Vendredi 18 novembre : 10h45 – messe à la Résidence Firmin Dieu
Vendredi 18 novembre : 18h – Corbie – préparation de la messe de Noël du 24 décembre de 17h30
Samedi 19 novembre : 14h30/17h – en secteur à Corbie – confection des couronnes d’Avent pour tous


Samedi 19 novembre : messe à 18h à Villers-Bretonneux avec la catéchèse familiale

Dimanche 20 novembre : messes à 10h30 à Béhencourt et à Fouilloy
   Quête supplémentaire pour le Secours Catholique dans toutes les paroisses de France


Veilleurs solidaires

Pas d’autre chemin que celui de l’Évangile
Il n’y a pas d’autre chemin, pour le chrétien, que celui de l’Évangile où Jésus nous précède.
Les saints ont une particularité : ils disent et font ce qu’ils disent.
Parfois même ils se taisent et se contentent de faire ! Les saints et les saintes entreprennent chaque matin les gestes de chaque jour, conscients que l’humble répétition quotidienne est le creuset de la création toujours en train de se réaliser. Les saints et les saintes sont les semences de l’avenir, de la terre à-venir , mûrissant selon l’amour issu de Dieu. 

Charles Singer

  Le Dieu des vivants

Version imprimable ici

 ( 32ème Dimanche du temps ordinaire – 6 Novembre 2022)

Contrairement aux pharisiens, les saducéens, proches des milieux du Temple de Jérusalem « soutiennent qu’il n’y a pas de résurrection ». Au contraire, nous dit Jésus, croire en la résurrection s’inscrit dans le présent de notre foi et dans l’actualité de notre vie. « Le Seigneur n’est pas le Dieu des morts, mais Celui des vivants ». La promesse de la résurrection est signe de la fidélité de Dieu. Pas même la mort ne nous séparera de Lui !

« La foi que nous professons en la résurrection nous porte à être des hommes d’espérance et non de désespoir, des hommes de la vie et non de la mort, car la promesse de la vie éternelle, enracinée dans l’union au Christ ressuscité, nous console ». Paroles du Pape François.

Au matin de Pâques, le corps de Jésus n’était plus dans le tombeau. L’apôtre Paul le désigne comme « le premier-né d’entre les morts ». Pensons à ceux que nous aimons et qui nous ont quittés, ils sont vivants dans le cœur de Dieu. Gardons l’espérance de les retrouver un jour. Les biens de ce monde passent mais ce qui ne meurt pas, c’est bien l’affection, l’amour, le partage et nos simples gestes de fraternité…

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Mercredi 2 novembre : 19h – messe de secteur pour tous les défunts à Fouilloy


Samedi 5 novembre : changement d’horaire – messe à 18h à Villers-Bretonneux

Dimanche 6 novembre : messes à 10h30 à Hamelet et Vadencourt


Mardi 8 novembreChapelle Ste Colette -8h30 Laudes – 17h30 : messe et adoration
Mercredi 9 novembreEPP Corbie à 14h15

Jeudi 10 novembreAmiens – Journée économique du diocèse avec toutes les paroisses


Samedi 12 novembre : messe à 18h à Pont-Noyelles

Dimanche 13 novembre : messes à 10h30 à Aubigny et Villers-Bretonneux


Vendredi 18 novembre : 18h – Corbie – préparation de la messe de Noël du 24 décembre de 17h30
Samedi 19 novembre : 14h30/17h – en secteur à Corbie – confection des couronnes d’Avent pour tous


Veilleurs solidaires

Qu’ont fait les « bienheureux », « tous les saints » ?

Nous avons tendance à penser que les saints, les « bienheureux » sont ceux qui se sont dévoués pour les malheureux. Il y a du vrai : « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice », « Heureux les artisans de paix ». Mais avant : « Heureux ceux qui font… », il y a : « Heureux ceux qui sont… ».
La première Béatitude est un appel à la conversion : « Heureux les pauvres de cœur », c’est-à-dire ceux qui ne sont pas orgueilleux, ceux dont le cœur est accueillant, cœur ouvert à Dieu et aux autres.
Sur cette terre, on nous promet d’être heureux en accumulant des richesses. Le Seigneur, lui, nous propose le bonheur d’aimer et d’être aimé.

PRIÈRE

Il n’y a pas de morts, Seigneur, il n’y a que des vivants, sur notre terre, et au-delà. La mort existe, Seigneur, mais elle n’est qu’un moment, un instant, une seconde, un pas, le pas du provisoire au définitif, le pas du temporel à l’éternel. Ainsi meurt l’enfant quand naît l’adolescent, la chenille quand s’envole le papillon, le grain quand s’annonce l’épi.  Amen 

Michel Quoist

 

  L’amour chamboule-tout

Version imprimable ici

(Dimanche 30 octobre et Mardi 1er novembre 2022 – Fête de tous les SAINTS)

En la solennité de la fête de la TOUSSAINT, le Saint de Dieu par excellence, c’est bien le Christ-Jésus, l’envoyé du Père. Qui que nous soyons, le Seigneur nous cherche et vient à notre rencontre de différentes manières. Voici qu’Il sauve un homme, rien que par la puissance d’un regard. Cet homme, c’est Zachée, détesté par le peuple, chef des publicains collecteurs d’impôts, collabo de l’occupant romain. Il est corrompu, extrêmement riche, inspirant la crainte et le mépris.

Un jour, Jésus passe dans la ville de Jéricho. Ne pouvant se mêler à la foule, Zachée grimpe, se dissimule dans un arbre comme un enfant afin de l’apercevoir. Personne ne le voit, sauf Jésus bien sûr ! Dans un face à face, Jésus lui dit : « Zachée, descends vite. Aujourd’hui, Il faut que j’aille demeurer dans ta maison ». Jésus, avait-il entendu parler de lui ? En tout cas, c’est à lui qu’il demande l’hospitalité. Par ce geste qui le touche, Zachée, « vite, descendit et reçut Jésus avec joie ». « Et tous récriminaient contre Jésus… »

Voici donc que Zachée donne sa confiance et sa foi à quelqu’un qu’il connaît à peine…Reconnaissant sa « suffisance », il fait « don aux pauvres de la moitié de ses biens » et bien plus encore, il veut rendre aux personnes à qui il a fait du tort. Jésus chamboule le tout de sa vie. Et pour chacune et chacun, acceptons-nous d’être chamboulés par le Christ ?

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Samedi 29 OctobreFréchencourt – messe à 18h30
Dimanche 30 octobreCorbie et Villers-Bretonneux – messes à 10h30
Cathédrale d’Amiens– 15h30 – ordinations diaconales de Jorge Cardoso et Landri Dossou


Mardi 1er novembre : 10h30 messes à Daours, Fouilloy et Villers-Bretonneux

Mercredi 2 novembre : 19h – messe de secteur pour tous les défunts à Fouilloy


Samedi 5 novembre : changement d’horaire – messe à 18h à Villers-Bretonneux

Dimanche 6 novembre : messes à 10h30 à Hamelet et Vadencourt


Samedi 12 novembre : messe à 18h à Pont-Noyelles

Dimanche 13 novembre : messes à 10h30 à Aubigny et Villers-Bretonneux


Veilleurs solidaires

Pour Méditer

En ce qui concerne la VIE ÉTERNELLE, l’un ne vivra pas plus que l’autre, ni celui-ci plus que celui-là. En effet, tous vivront également sans fin.

 Saint Augustin – IVème siècle

PRIÈRE

Père Éternel, à Toi notre louange ! Heureux sommes-nous de célébrer tous les saints du ciel qui vivent auprès de Toi. Accorde-nous, par leur intercession, de les rejoindre au terme de notre vie et d’entrer dans la joie du Royaume à venir. Amen

  Rester humble     

Version imprimable ici

 ( 23 Octobre 2022 – 30ème Dimanche du temps ordinaire )

Au rendez-vous de ce dimanche, deux hommes aux positions antagonistes. L’un est pharisien, visage du bon pratiquant. Il n’a rien à se reprocher ; l’autre est publicain, visage du mécréant pécheur public qui se tient à distance parce qu’il collecte l’impôt pour l’occupant romain.
Dieu est au centre de leur prière. Le pharisien accuse et se croit « parfait ». Il porte un jugement et remercie Dieu d’être « différent ».  Le publicain, au contraire, s’accuse devant Dieu : « Montre-Toi favorable au pécheur que je suis ! »
Tout est remis à plat par Jésus : « Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé » Humilité, humilité donc ! Petitesse et pauvreté ! Heureux qui reconnaît sa faiblesse et sa condition pécheresse, il est aimé de Dieu ! Grande joie pour les cœurs qui cherchent Dieu ! Le Seigneur entend ceux qui l’appellent.

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Vendredi 21 octobreCorbie – 18h00 – presbytère – rencontre des coordinateurs de nos trois EPP
Samedi 22 octobreCorbie – 9h30 – réunion des équipes liturgiques pour préparer l’AVENT


Samedi 22 OctobreBeaucourt-sur-l’Hallue – messe à 18h30
Dimanche 23 OctobreFouilloy et Villers-Bretonneux – messes à 10h30
Baptême de Anna Lesoif
Quête supplémentaire pour les missions


Mardi 25 octobre Chapelle Ste Colette8h30 Laudes – 17h30 : messe et adoration
Mercredi 26 octobreCorbieEPP – 14h15
Samedi 29 octobreVillers-Bretonneuxmariage de Vincent Hatron et Laetitia Arandel- Frechat à 16h.


Samedi 29 OctobreFréchencourt – messe à 18h30
Dimanche 30 octobreCorbie et Villers-Bretonneux – messes à 10h30
Cathédrale d’Amiens– 15h30 – ordinations diaconales de Jorge Cardoso et Landri Dossou


In memoriam

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Madame Thérèse Valois, de Béhencourt, bien connue par sa participation active à la vie de notre paroisse. Notre communauté s’est réunie pour l’entourer de notre affection et de nos prières lors de ses obsèques, lundi dernier 17 octobre. Nous lui exprimons de tout cœur notre reconnaissance. En communion de foi avec sa famille.


Veilleurs solidaires

Les intentions de messes, nécessaires à la vie de l’Église

Nous savons que demander une messe, ou encore « offrir une intention de messe particulière » pour remercier, rendre grâce ou faire mémoire de nos défunts, c’est entrer dans la prière de l’Eglise et confier à Dieu les intentions qui nous sont chères. C’est soutenir, également, la vie des prêtres.

Rappelons qu’aux origines de l’Église, afin de montrer leur participation à l’Eucharistie, les fidèles avaient l’habitude de donner des offrandes en nature, en nourriture ou en argent. Ces offrandes étaient en même temps destinées à participer aux besoins de l’Église. Aujourd’hui, pour aider à la subsistance des prêtres, l’Église invite les fidèles à accompagner leur demande de messe d’une offrande en argent, appelée aussi « honoraire de messe ». Fondamentalement, une messe ne se paye pas. Chacun fait un don, une offrande en fonction de ses possibilités. Par décision des évêques, l’offrande conseillée pour une intention de messe est fixée à 18 € dans tous les diocèses de France. Merci d’avance.

Prier sans se décourager 

Version imprimable ici

( 16 octobre 2022 – 29ème Dimanche du temps ordinaire)

Durer dans la prière sans se décourager… tel est l’appel persévérant que nous recevons en ce dimanche de la part de priants, tels Moïse aidé par ses frères ou cette veuve qui réclame son dû au juge… Pour actualiser, la prière ne peut être un message que l’on enregistre dans l’anonymat d’un répondeur téléphonique en attente d’une hypothétique réponse !

La Parole de Dieu nous exhorte à « prier sans cesse », nous encourageant à la confiance à l’égard du Seigneur. Prier, c’est se rendre compte de sa fidélité envers nous. « Le Seigneur, ton gardien, se tient près de toi. Il gardera ta vie ». Psaume 120

« Recevoir et entendre la Parole de Dieu est toujours une bonne nouvelle qui fait vivre et revivre », nous redit St Paul. La Parole est faite pour être écoutée et méditée. C’est en se laissant travailler par Elle que nous trouverons la force et le goût de la partager et de la transmettre. Transmettre, c’est aller à la rencontre des autres avec cette joie de pouvoir échanger nos raisons de croire et d’espérer. D’où cette question de Jésus : « Le Fils de l’Homme, quand Il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? ». La réponse nous appartient…

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Samedi 15 octobre – Collège Ste Colette – 9h/12H – catéchèse familiale


Samedi 15 OctobreVillers-Bretonneux – messe à 18h30

Dimanche 16 OctobreHeilly et Saint-Gratien – messes à 10h30


Mardi 18 octobreChapelle Ste Colette -8h30 Laudes – 17h30 : messe et adoration
Mardi 18 octobre – 17h30 – Chapelet à Heilly
Mercredi 19 octobre – 17h30 – Chapelet à Vaire sous Corbie
Jeudi 20 octobre – 17h30 – Chapelet à la chapelle Sainte Colette
Vendredi 21 octobreRésidence Firmin Dieu – 10h45 messe
Vendredi 21 octobre Corbie– 18h00 – presbytère – rencontre des coordinateurs de nos trois EPP
Samedi 22 octobreCorbie– 9h30 – réunion des équipes liturgiques pour préparer l’AVENT


Samedi 22 OctobreBeaucourt-sur-l’Hallue – messe à 18h30
Dimanche 23 OctobreFouilloy et Villers-Bretonneux – messes à 10h30
Baptême de Anna Lesoif
Quête supplémentaire pour les missions


Samedi 22 octobre

Inauguration de La Chapelle du Souvenir Français à Rancourt
Exposition permanente sur les religions dans la Grande Guerre.
9H30 – Messe présidée par Mgr Antoine de Romanet, évêque aux Armées


La Semaine missionnaire mondiale

Du 17 au 23 octobre, comme chaque année, l’Église nous donne rendez-vous pour raviver l’élan missionnaire universel. On dit « raviver » comme lorsqu’on ravive un feu parce qu’il s’agit pour nous de ne pas perdre les grâces obtenues du Saint-Esprit à l’issue de l’année liturgique qui s’achève. Le Seigneur nous dit : « Vous serez mes témoins. » Prenons conscience de cet appel individuel à devenir témoin de Jésus dans le monde. Témoin de son amour, témoin de sa tendresse, témoin de sa miséricorde et témoin de sa tendresse paternelle.

Dans toutes les paroisses, collecte aux messes du 23 octobre pour soutenir le développement des 1000 diocèses les plus démunis. Exemple, pour le diocèse de Gizo dans l’archipel des îles Salomon, besoin de deux bateaux pour soutenir l’action pastorale reliant 40 îles.

Pour y trouver d’autres informations et documents pour accompagner la vie chrétienne : https://www.amiens.catholique.fr/


Veilleurs solidaires

PRIÈRE 

Seigneur, fais de nous des porteurs d’espoir afin que là où sont les ténèbres règne Ta lumière, et que là où il y a détresse et désespérance, renaisse la confiance dans l’avenir.
Seigneur, fais de nous des instruments de justice et de paix, afin que, là où il y a exclusions, guerres et  violences, fleurisse la fraternité d’un monde meilleur.
Seigneur, fais-nous apprendre combien le dialogue est nécessaire et qu’il est bon d’apprendre à vivre ensemble.  

Amen.

Savoir dire merci   

Version imprimable ici

  ( 9 octobre 2022 – 28ème Dimanche du temps ordinaire )

Dix lépreux, dix guérisons, et…un seul merci à Jésus. La lèpre, comme nous le savons, était signe de malheur et d’exclusion. C’était une maladie inguérissable. Or, celui qui vient Le remercier est un Samaritain, un étranger qu’un Juif n’a pas le droit d’approcher. Lui seul reconnaît son Sauveur, « glorifiant Dieu à pleine voix ! »

Jésus ne fait jamais de miracles pour recevoir des mercis, mais dire « merci » change la vie. La foi, ce n’est pas seulement mettre sa confiance en Jésus, mais elle est aussi acte de reconnaissance pour les bienfaits que Dieu nous donne. Le Seigneur vient pour nous guérir de nos blessures et nous sortir de notre condition de pêcheur. Il nous attend. Revenons vers Lui !

Quant à Marie, elle a su dire « merci » devant les merveilles accomplies, par Dieu dans sa vie. « Vivez dans l’action de grâce », répète St Paul aux premiers chrétiens.  « Notre Dieu fait toujours ce qui est bon pour l’homme…Tenons en éveil la mémoire du Seigneur, gardons au cœur le souvenir de ses merveilles » chantons-nous…Mémoire et action de grâce du croyant qui se sait aimé et sauvé par le Christ-Jésus.

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda


Samedi 8 OctobreVecquemont – messe à 18h30

Dimanche 9 octobre Fouilloy et Villers-Bretonneux – messes à 10h30

Baptêmes de Joy Debuigny – Judith Ruffin- Leso Pelzer – Illyana Bonvoisin


Mardi 11 octobreChapelle Ste Colette -8h30 Laudes – 17h30 : adoration pas de messe

Samedi 15 octobre – Collège Ste Colette – 9h/12H – catéchèse familiale


Samedi 15 OctobreVillers-Bretonneux – messe à 18h30

Dimanche 16 OctobreHeilly et Saint-Gratien – messes à 10h30


Préparation de l’AVENT : Corbie9h30/11h30 – rencontre des équipes liturgiques de nos trois paroisses, samedi 22 octobre – salle paroissiale


La Semaine missionnaire mondiale

Du 17 au 23 octobre, comme chaque année, l’Église nous donne rendez-vous pour raviver l’élan missionnaire universel. On dit « raviver » comme lorsqu’on ravive un feu parce qu’il s’agit pour nous de ne pas perdre les grâces obtenues du Saint-Esprit à l’issue de l’année liturgique qui s’achève. Le Seigneur nous dit : « Vous serez mes témoins. » Prenons conscience de cet appel individuel à devenir témoin de Jésus dans le monde. Témoin de son amour, témoin de sa tendresse, témoin de sa miséricorde et témoin de sa tendresse paternelle.

Dans toutes les paroisses, collecte aux messes du 23 octobre pour soutenir le développement des 1000 diocèses les plus démunis. Exemple, pour le diocèse de Gizo dans l’archipel des îles Salomon, besoin de deux bateaux pour soutenir l’action pastorale reliant 40 îles.

Pour y trouver d’autres informations et documents pour accompagner la vie chrétienne : https://www.amiens.catholique.fr/


Veilleurs solidaires

La catéchèse familiale, nouveau souffle pour l’évangélisation !

Rencontre avec un catéchiste heureux…

Nous sommes partis à la rencontre d’Hubert Brandicourt qui anime des rencontres de catéchèse familiale dans sa paroisse de Villers-Bretonneux, Notre-Dame d’Espérance. Dans sa lettre pastorale  « Vous êtes la terre que Dieu cultive » , Mgr le Stang partage cette conviction sur la catéchèse familiale :  

« Il est crucial de catéchiser les enfants qui ont été baptisés ou désirent l’être. Mais cela ne porte vraiment du fruit que dans le cadre d’un engagement familial. Les parents sont les premiers catéchistes, et comme adultes, ils doivent être associés au cheminement de leurs enfants. Toutes nos assemblées chrétiennes doivent se sentir concernées par ce mouvement de renouveau de la catéchèse et le soutenir. » LPp12


« J’ai découvert de l’intérieur il y a trois ans un monde que je ne connaissais que de l’extérieur, la catéchèse. La mise en place de la catéchèse familiale dans ma   paroisse m’en a donné l’occasion. Voici la proposition qui m’a été faite : animer le groupe des adultes, les parents qui accompagnent leurs enfants.

Je dois dire qu’il y a eu une période de tâtonnements… gérer un groupe d’adultes et partager la parole de Dieu, j’avais déjà fait. Mais rentrer dans un projet bien défini, respecter une démarche, tenir un horaire… comment vous dire… ce ne sont pas des aptitudes naturelles !

Mais en même temps, la qualité du partage, la profondeur des échanges, la liberté progressive des personnes dans leur prises de paroles, ont été autant de signes que la voie était bonne, que l’Esprit était à l’œuvre chez des personnes qui étaient loin, très loin de la pratique dominicale, et même de toute vie ecclésiale. La séance s’équilibre entre temps d’annonce, temps d’enseignement, temps de rencontre avec le Seigneur dans la prière ou le partage de la parole.

Pendant le temps familial et le temps de célébration, les regards complices entre parents et enfants en disent long sur la réalité de la vie spirituelle partagée. Les retours de ce qui est vécu en semaine disent aussi comment la vie se transforme dans les foyers, les consciences s’éveillent…Si je devais définir ce qui m’habite après une séance de catéchèse, je dirai trois mots : joie, émerveillement et gratitude. Joie de la rencontre, des temps partagés. Émerveillement devant le travail de l’Esprit dans le cœur des petits comme des plus âgés et gratitude pour le cadeau que le Seigneur me fait de voir son Royaume en construction ».

Hubert Brandicourt

 

La catéchèse familiale, pour eux c’est top !

 

« Sur le plan personnel, j’avais lâché la foi. Avec cette catéchèse familiale, en accompagnant mes enfants et en retournant à la messe, j’ai fait un chemin et j’ai retrouvé la foi… A chaque fois, nous découvrons quelque chose et l’on a envie de revenir ». Delphine 

« Nous sommes heureux de vivre cette catéchèse en famille. Dans mes souvenirs, aller au caté c’était une corvée. On ne bougeait pas, on était tous autour de la table. Alors que nous sommes heureux d’y aller tous ensemble. L’ambiance est géniale ». Claude

La foi confiante des serviteurs    

Version imprimable ici

 ( 2 Octobre 2022 – 27ème Dimanche du temps ordinaire )

La Parole de Dieu de ce dimanche recèle de bonnes nouvelles. Rien qu’un peu de foi suffit à « déplacer un arbre dans la mer » nous dit l’Évangile ! Inutile donc de se lamenter, demandons plutôt au Seigneur d’avoir la foi et de réveiller, en chacun de nous, ce don de Dieu ! Nous devons être dans cette condition de simples serviteurs, celle d’aimer et de servir comme Jésus l’a fait dans le quotidien de sa vie. Chaque eucharistie est cette invitation à faire comme Lui, celle de pratiquer l’humble service du frère.

La question brûlante qui nous est posée est celle de s’interroger sur la croissance de la foi. En célébrant le baptême d’un enfant ou d‘un adulte, comment cette foi va-t-elle pouvoir s’éclore, se développer et ainsi s’accomplir ? Pour tout croyant, quels moyens prenons-nous pour éclairer, nourrir et faire grandir notre foi ? L’apôtre Paul exhorte son ami Timothée à « raviver en lui le don gratuit de Dieu qu’il a reçu ! » C’est bien le sens de la lettre pastorale de notre évêque, reçue à la St Firmin et de ses appels !

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda


Samedi 1er octobreCachy – messe à 18h30

Fête de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus. Neuvaine et Jubilé d’argent pour son doctorat et reconnaissance comme femme de foi, de culture, d’éducation et de paix par l’UNESCO.

Dimanche 2 octobreBussy-lès-Daours et Fouilloy – messes à 10h30

Fouilloy, messe communautaire avec accueil des familles de la catéchèse


Lundi 3 octobreBresle – 10h30 – messe du lundi de fête

Mardi 4 octobreChapelle Ste Colette -8h30 Laudes – 17h30 messe, suivie de l’adorationFête de St François d’Assise et de la famille Franciscaine.

Mercredi 5 octobreCorbie – 17h30 – Formation pour la catéchèse familiale

Jeudi 6 octobreÉvêché – réunion des prêtres – conseil presbytéral


Samedi 8 OctobreVecquemont – messe à 18h30

Dimanche 9 octobre Fouilloy et Villers-Bretonneux – messes à 10h30


Préparation de l’AVENT : Corbie9h30/11h30 – rencontre des équipes liturgiques de nos trois paroisses, samedi 22 octobre – salle paroissiale


Veilleurs solidaires

Au cœur des débats : la « FIN de VIE »

Au moment où le président de la République vient de présenter les termes d’un débat national sur la fin de vie, en entamant un examen approfondi de son avis, nous notons que le Conseil consultatif national d’éthique (CCNE) souligne surtout qu’«il ne serait pas éthique d’envisager une évolution de la législation si les mesures de santé publique recommandées dans le domaine des soins palliatifs ne sont pas prises en compte. Il précise même qu’il faut développer les soins palliatifs « avant toute réforme ». Nous entendons les interrogations de notre société. Nous sommes sensibles aux souffrances des personnes malades en fin de vie ou très sévèrement atteintes de pathologies graves. Nous percevons les détresses de leur entourage, bouleversé par leurs souffrances, voire désespéré par un sentiment d’impuissance. Nous savons bien que les questions de la fin de vie et de l’approche de la mort ne peuvent pas être abordées de manière simpliste. A l’écoute de malades, de soignants, de familles, d’acteurs des soins palliatifs, nous percevons que le besoin essentiel du plus grand nombre est d’être considérés, respectés, aidés, accompagnés, non abandonnés. Leur souffrance doit être soulagée, mais leurs appels expriment aussi leur besoin de relation et de proximité. L’attente la plus profonde de tous n’est-elle pas l’aide active à vivre, plutôt que l’aide active à mourir ?

Conférence des Évêques de France (Le Monde, 16 septembre 2022)

  Agir maintenant     

Version imprimable ici

( 25 Septembre 2022 – 26ème dimanche du Temps ordinaire )

Corvey-Höxter – 822-2022 – Jubilé des 1200ans

  Fête Diocésaine de la Saint Firmin   

L’année jubilaire commence ce dimanche 25 septembre, exactement jour pour jour, au cours duquel les moines de Corbie, Adhalard, Anschaire, Wala et d’autres frères, sont arrivés au méandre de la Weser, en Saxe, pour y faire connaître le nom de Jésus-Christ et y fonder un monastère bénédictin. Corvey, visage du patrimoine culturel mondial, demeure encore aujourd’hui un lieu de foi vivant, rayonnant de spiritualité depuis l’époque Carolingienne.

C’est donc avec bonheur, qu’une délégation paroissiale, accompagnée de membres du jumelage de la ville de Corbie, se rend à cette manifestation joyeuse. La messe sera présidée par Monseigneur l’archevêque de Paderborn, en présence du Président de la République Fédérale d’Allemagne. Nous sommes dans l’action de grâce et serons en communion avec toutes celles et tous ceux rassemblés pour la fête diocésaine de la St Firmin, pour y puiser des forces nouvelles. Notre évêque, Monseigneur Gérard Le Stang, nous adressera, à cette occasion, sa première lettre pastorale… pour agir maintenant.

Agir maintenant, c’est la vive interpellation de la Parole de Dieu. Nous sommes mis en garde afin de ne pas détourner notre regard des personnes dans le besoin. St Paul nous appelle à prendre nos responsabilités, « à mener le bon combat de la foi », qui est celui de rendre justice et d’être solidaires des plus petits. Dans la parabole du riche se détournant du pauvre Lazare, Jésus nous met en garde contre la richesse qui devient un mal lorsqu’elle nous replie sur nous-mêmes et nous aveugle. Un appel vibrant à choisir la vie, c’est-à-dire, à poser des actes d’amour au quotidien !

                                                                                                 Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda


Samedi 24 septembre – une seule messe à Fouilloy à 18h30

Dimanche 25 septembre – pas de messes dans les paroisses – Rassemblement diocésain de la Saint Firmin – une seule messe à 10h30 à la Cathédrale d’Amiens, kermesse festive sur le parvis.

Notre évêque nous adressera sa première lettre pastorale

Mardi 27 septembreChapelle Ste Colette – 8h30 Laudes – 17h30 messe, suivie de l’adoration

Mardi 27 septembre – 10h – EPP Querrieu

Mercredi 28 septembreEvêché – réunion des prêtres – conseil presbytéral


Samedi 1er octobreCachy – messe à 18h30

Dimanche 2 octobre Bussy-lès-Daours et Fouilloy – messes à 10h30

Fouilloy, messe communautaire avec accueil des familles de la catéchèse


 En Allemagne, à Corvey-Höxter, messe solennelle, ce dimanche 25 septembre, en mémoire de la fondation de l’abbaye par les moines de Corbie en 822. Messe présidée par Mgr l’évêque de Paderborn en présence du Président de la République Fédérale d’Allemagne. Une délégation nombreuse – civile et paroissiale – sera présente à cette commémoration.



Veilleurs solidaires

Dimanche 25 Septembre :       108ème Journée mondiale du migrant et du réfugié.

 

Seigneur, fais de nous des porteurs d’espoir afin que, là où sont les ténèbres, règne ta lumière, et que, là où il y a résignation, renaisse la confiance dans l’avenir. Seigneur, fais de nous des instruments de ta justice, afin que, là où il y a exclusion, fleurisse la fraternité, et que, là où il y a de la cupidité, prospère le partage. Seigneur, fais de nous des bâtisseurs de ton Royaume ensemble avec les migrants et les réfugiés et avec tous les habitants des périphéries. Seigneur, fais-nous apprendre combien il est beau de vivre tous comme des frères et sœurs. Amen.

Pape François