Archives du blog

Je n’ai pas la foi, c’est elle qui m’a

L’abbé Dominique Marie Dupré a cité dans son homélie du dimanche des Rameaux à Corbie un texte de Robert Hossein que nous pouvons recevoir à nouveau. Le voici. Il est téléchargeable ici

Robert Hossein

Une prière de Sœur Emmanuelle

Montre-moi, de chaque homme, la face ensoleillée

Seigneur, accorde-moi aujourd’hui cette grâce : que rien ne puisse troubler ma paix en profondeur, mais que j’arrive à parler santé, joie, prospérité, à chaque personne que je vais rencontrer, pour l’aider à découvrir les richesses qui sont en elle.
Aide-moi surtout, Seigneur, à savoir regarder la face ensoleillée de chacun de ceux avec qui je vis. Il m’est parfois si difficile, Seigneur, de dépasser les défauts qui m’irritent en eux, plutôt que de m’arrêter à leurs qualités vivantes, dont je jouis sans y prendre garde.
Aide-moi aussi, Seigneur, à regarder Ta face ensoleillée, même en face des pires événements : il n’en est pas un qui ne puisse être source d’un bien qui m’est encore caché, surtout si je m’appuie sur Marie.
Accorde-moi, Seigneur, la grâce de ne travailler que pour le bien, le beau et le vrai, de chercher sans me lasser, dans chaque homme, l’étincelle que Tu y as déposée en le créant à ton Image.
Accorde-moi encore d’avoir autant d’enthousiasme pour le succès des autres que pour le mien, et de faire un tel effort pour me réformer moi-même que je n’aie pas le temps de critiquer les autres.
Je voudrais aussi, Seigneur, que tu me donnes la sagesse de ne me rappeler les erreurs du passé que pour me hâter vers un avenir meilleur.
Donne-moi à toute heure de ce jour d’offrir un visage joyeux et un sourire d’ami à chaque homme, ton fils et mon frère.
Donne-moi un cœur trop large pour ruminer mes peines, trop noble pour garder rancune, trop fort pour trembler, trop ouvert pour le refermer sur qui que ce soit.
Seigneur, mon Dieu, je te demande ces grâces pour tous les hommes qui luttent aujourd’hui comme moi, afin que diminue la haine et que croisse l’Amour, car, depuis ta Résurrection, la haine et la mort ont été vaincues par l’Amour et la vie.
Ouvre nos yeux à l’invisible pour que rien n’arrive à ébranler l’optimisme de ceux qui croient en Toi et qui croient en l’Homme, qui espèrent en Toi et qui espèrent en l’Homme.  Amen.

(Sœur Emmanuelle)

« C’est Jésus qui nous a appris à parler aux pauvres  » Pape François

« Ne pas faire du mal, c’est bien. Mais ne pas faire du bien, ce n’est pas bon. Nous devons faire du bien, sortir de nous-même et regarder ceux qui ont le plus besoin. »

« Regarde, frère et sœur, les pauvres sont au centre de l’Évangile. C’est Jésus qui nous a appris à parler aux pauvres. C’est Jésus qui est venu pour les pauvres. Que chacun dise dans son cœur ce que Jésus nous dit aujourd’hui, qu’il répète dans son cœur : « Tends la main aux pauvres ». Jésus nous dit encore une autre chose : « Tu sais, le pauvre, c’est moi ». La Vierge Marie a reçu un grand don : Jésus lui-même, mais elle ne l’a pas gardé pour elle, elle l’a donné au monde, à son peuple. Apprenons d’elle à tendre la main aux pauvres. »        (Angélus du 15 novembre 2020)

 

Le pape François : la prière doit être « le premier désir de la journée »

Dans sa catéchèse sur la prière du 11 novembre, le pape François a invité à « prier avec insistance, sans se lasser. On doit toujours prier, même quand tout semble vain, quand Dieu nous apparaît sourd et muet et qu’il nous semble perdre notre temps. La foi peut sembler une illusion, une fatigue stérile. Mais pratiquer la prière signifie également accepter cette fatigue. Jésus a pris sur Lui chaque cri, chaque gémissement, chaque joie, chaque supplique… chaque prière humaine… Et c’est pour cela que le chrétien qui prie ne craint rien ».

Pour vivre le confinement : suite

Un guide pour nous aider à traverser cette période difficile :

Cliquer pour accéder à FR-ressource-Guide-Confinement-2-oct2020.pdf

Pour vivre le confinement

Le diocèse nous propose de nombreuses  pistes pour nous aider à vivre notre reconfinement et même, pourquoi pas, pour qu’il devienne un temps d’enrichissement.

https://www.amiens.catholique.fr/covid-19-confinement-2/

Pour nourrir notre prière

Nous sommes à 45 jours de Noël. Invoquons la Vierge Marie. Je vous transmets ces deux prières pour vivre en communion en ce temps d’épreuve :

Prière à Notre-Dame :

Toi, Notre-Dame, Mère de ceux qui souffrent, nous vous confions en ce temps de détresse et d’épreuves, tous nos frères et sœurs souffrants. Répandez sur eux vos bienfaits maternels. Visitez-les. Réconfortez de vos dons ceux et celles qui vous invoquent. Nous nous tournons vers vous avec confiance. Prenez sous votre protection toutes les familles de la terre et ceux que nous aimons, les vivants et les morts. Avec votre cœur maternel, intercédez pour tous les malades auprès de votre divin fils et pour la paix. Amen

Prière pour les vocations :

Seigneur, aide toutes les familles à prier et à vivre dans l’amour.

Donne-nous l’évêque, les prêtres, les diacres, les vocations laïques et religieuses dont notre diocèse et nos paroisses ont besoin.

Sainte Vierge Marie, Mère de l’Eglise, priez pour nous.

Saints et saintes du pays de Somme qui nous avez précédés dans la foi, priez pour nous. Amen

Le pape François : la prière doit être « le premier désir de la journée »

La prière doit être « le premier désir de la journée, quelque chose qui se pratique à l’aube, bien avant que le monde se réveille », souligne le pape François à l’audience générale de ce 4 novembre 2020.

Depuis la Bibliothèque du palais apostolique du Vatican – où le pape a repris les rencontres hebdomadaires en retransmission, sans public direct, par mesure de lutte contre la pandémie de Covid-19 – Il a poursuivi ses catéchèses sur la prière, s’arrêtant sur la prière de Jésus, comme « une réalité mystérieuse qui permet de comprendre toute sa mission ».

« La prière est un art qu’il faut pratiquer avec insistance », a-t-il notamment expliqué, pour « une transformation progressive », pour devenir « forts dans les périodes de tribulation ».

« Sans vie intérieure nous devenons superficiels, agités, anxieux ; nous fuyons la réalité, et aussi nous-mêmes », a mis en garde le pape, invitant à un vrai « abandon entre les mains du Père ». Et d’expliquer également : la prière se vit dans « la solitude, car Dieu parle dans le silence ». 

Approfondir la parole de Dieu

Pour tous ceux et celles qui désirent approfondir, partager et prier à partir des textes de la parole de Dieu du dimanche, nous vous proposons de nous rencontrer le premier mercredi du mois à 18h30.

église de Querrieu le 7 octobre 2020

salle paroissiale de Villers Bretonneux le 4 novembre et le 2 décembre

31 mai 2020 -9 jours avec Marie vers la consécration – neuvième jour

« Pour nous mêmes et tous les habitants de la Somme »