Archives du 1 février 2022

D’hommes pêcheurs à pêcheurs d’hommes                  

Version imprimable ici

 (5ème Dimanche du temps ordinaire – 6 Février 2022)

Voici que des hommes, à la vie dure, jettent leurs filets sans rien prendre. Déception, lassitude, après une nuit de pêche, quand on rentre bredouille. Or voici que Jésus dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche ». On connaît la suite, le résultat de la pêche dépasse tout ce qu’on peut imaginer.

Simon prend alors conscience de la puissance de la parole du Maître. Mesurant sa petitesse et tombant aux pieds de Jésus, Simon vit la force de l’évènement : « Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur ». Il fait l’expérience profonde de la foi qui l’amène à confesser l’humilité de son existence. En retour, le Christ-Jésus l’élève : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras ».

C’est la même expérience que vit l’apôtre Paul sur le chemin de Damas. Lui, « l’avorton », se laisse toucher par la grâce de Dieu, celle du Christ vivant-ressuscité.

C’est le « Viens, vois et va… » les 3 V de l’expérience de la rencontre que Dieu adresse à chacun. C’est la même expérience que nous témoigne Isaïe dans la première lecture : « Me voici, envoie-moi ».

Messagers et envoyés, nous le sommes aujourd’hui par le Seigneur. Osons donc nous blottir dans la main de Celui à qui nous faisons confiance.    

  Jean-Marc Boissard, prêtre


Agenda

Samedi 5 février – 18h – messe à Villers-Bretonneux

Dimanche 6 février – 10h30 – une seule messe de secteur à Fouilloy présidée par Mgr Le STANG

Action de grâce pour les 1200 ans de la fondation de l’abbaye de Corvey-Höxter

Solennité de saint Anschaire, apôtre des pays du Nord

En raison des contraintes sanitaires, il est interdit de consommer debout.  Nous ne pourrons donc pas offrir le verre de l’amitié après la messe.

Mardi 8 février– 8h30 – Laudes -17h30 messe à la chapelle Ste Colette suivie de l’adoration eucharistique

Mercredi 9 février – 14h15 – Salle paroissiale de Corbie – Réunion de préparation du CARÊME  pour nos trois paroisses  

Samedi 12 février– 18h – messe à Pont Noyelles

Dimanche 13 février– 10h30 – messes à Aubigny et Villers-Bretonneux – Dimanche de la Santé.

 


Saint Anschaire, apôtre des Pays du Nord (Danemark et Suède)

Né en 801 à Fouilloy, dans une famille peut-être d’origine saxonne, Anschaire fut élevé par les moines bénédictins de Corbie. Son chemin croisa celui d’Adélard et de Paschase Radbert qui lui confièrent, plus tard, la formation des novices. Remarqué par ses qualités de formateur et par son zèle apostolique, on lui demanda rapidement de rejoindre l’abbaye sœur de Corvey, avec quelques frères. C’est en 822 qu’elle fut fondée par l’abbaye de Corbie. Il est envoyé pour annoncer l’Evangile aux Saxons.

En 826, à l’appel de l’empereur Louis Le Pieux et du pape Grégoire IV, il partit vers les pays Vikings en pleine tourmente. « Au glaive de la guerre, j’apporte le glaive de la paix ! Que la paix de Dieu soit avec vous… », leur dira-t-il.

En 834, il fonda le siège archiépiscopal de Hambourg, relié aux missions du Nord. Alors que Hambourg était ravagé par les invasions vikings, Anschaire se réfugia à Brême dont il devint l’évêque, tout en continuant de soutenir les missions en Scandinavie. Il rendit son âme à Dieu le 3 février 865. Son corps repose en la cathédrale de Brême. Nous pouvons le prier devant ses reliques que nous conservons précieusement dans l’abbatiale et dans l’église de Fouilloy.

En cette année jubilaire des 1200 ans de la fondation de l’abbaye de Corvey-Höxter,  les diocèses d’Amiens et de Paderborn sont dans l’action de grâce.