Archives du 9 mai 2020

Horizons nouveaux

Nous entrons dans un déconfinement progressif avec l’espoir de jours meilleurs. Dans l’évangile de ce 5ème dimanche de Pâques, Jésus prend soin de rassurer ses disciples devant leurs doutes, leurs hésitations et leurs questions. « Je suis le chemin, la vérité et la vie, personne ne va vers le Père sans passer par moi. Croyez aux œuvres que je continue de faire en vous et par vous ». Le Christ-Jésus est bien cette joyeuse lumière, cette splendeur éternelle du Père, cette pierre angulaire de notre foi que nous vénérons et prions. Jésus est « chemin », c’est-à-dire qu’Il se révèle à nous comme un bon berger, un guide en qui on a toute confiance. Comme sur le chemin d’Emmaüs, Il est pour nous un compagnon de route, un confident et un ami. Il est « vérité », car personne n’a jamais entendu de mensonge de sa bouche. Il est « vie », parce qu’II nous ouvre la porte de l’éternité dans la maison du Père. De plus, Il nous rend coopérateur de sa grâce dans nos paroles, dans nos actes et nos gestes créatifs envers autrui.
En ce mois de mai, la Vierge Marie nous invite à chanter avec elle son Magnificat : « Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est son nom ! ». Prenons appui sur elle. Prions-la avec notre chapelet, pour que viennent des horizons nouveaux de confiance, d’espérance et de paix, pour notre monde, pour l’Église, pour le soutien de chacun, pour les malades, les soignants ainsi que pour toutes les victimes des violences.

Jean-Marc Boissard, prêtre