Archives du 16 mai 2020

Cocorico…

Des travaux ont eu lieu sur le clocher de l’église de Méricourt-l’Abbé. Inattendu du déconfinement de cette semaine : bénédiction du coq afin qu’il veille sur la cité et tous ses habitants. Émerveillement d’une cérémonie simple et émouvante en ce temps de crise, car le coq toujours affronté au vent, nous invite à être forts, à lutter contre les vents contraires et donc à orienter notre vie vers le bien du vivre ensemble et celui de la fraternité. Il nous amène aussi à lever le nez, à regarder l’horizon, là où le soleil se lève chaque matin. Le temps de l’espérance revient.

La substantifique moelle de la Parole de Dieu en ce 6ème dimanche du temps pascal c’est de « rendre compte de l’espérance qui est en nous et d’en témoigner ». Rendre compte de l’amour de Dieu dans ce qui nous fait vivre et nous anime profondément, ce n’est pas rien !

Chaque jour, le coq chante, signe d’un jour nouveau. A la cime de nos églises, il annonce la résurrection du Seigneur : « Regardez-moi vivant, croyez-en moi, vivez en ma présence. Celui qui m’aime sera aimé de mon Père. Moi aussi, je l’aimerai et je me manifesterai à lui. Je serai toujours avec vous par mon esprit ». Parole du Seigneur. Rendons grâce à Dieu ! Bon dimanche à tous.

Jean-Marc Boissard, prêtre

16 mai 2020 -Une lumière d’espérance : « Qu’allez-vous garder du confinement? »

« Qu’allez-vous garder du confinement? »