Archives du 3 octobre 2020

Agenda du 4 octobre 2020

Mercredi 7 octobre

 18h – messe à la Chapelle Sainte Colette

18h30 – Église de Querrieu – Célébration de la Parole de Dieu

        Samedi 10 octobre

18h30- QUERRIEU – Confirmations par Mgr Olivier Leborgne

 Dimanche 11 octobre

10h30 – Villers-Bretonneux –  Premières communions eucharistiques

10h30 – Corbie – Professions de foi

——————————————————————————————————————–

EGLISE UNIVERSELLE : Le pape François rend publique sa nouvelle encyclique :  «  FRATELLI TUTTI » « TOUS FRERES » , dimanche prochain. C’est avec joie que nous l’accueillons.

DIOCESE :  La librairie diocésaine, située 484 rue St Fuscien à Amiens est ouverte du lundi au jeudi de 14h à 17h ainsi que le vendredi de 9h à 12h. Ouverte à tous, on peut acheter des livres et missels ainsi que des objets religieux à offrir.

Donner ses fruits au monde : c’est la mission de chaque chrétien

Dans la parabole de la vigne, Dieu nous appelle à « porter du fruit », chacun donnant sa vraie mesure. La vigne est un symbole qui a plusieurs sens : celui de la fécondité avec son fruit, le raisin ; celui de la fête avec le vin, « fruit de la terre et du travail des hommes » ; celui du sacrifice du Christ en croix, fruit de la vie de Dieu donnée en abondance dans chaque eucharistie, en signe d’Alliance, de communion profonde.

Nous avons tous en mémoire cette parole de Jésus : « Je suis la vraie vigne et mon Père est le vigneron » (Jn 15,1). Une manière de nous dire : « Je suis le cep nourricier, la sève, le fruit qui vous nourrit ». En avons-nous vraiment conscience ?

Il nous faut lire et relire cette parabole car elle est d’actualité. L’homme, comme au temps de Jésus, se croit maître de tout et le revendique. Il se prend pour le propriétaire des biens de  la terre, n’hésite pas à les dilapider, voire à employer la violence pour arriver à ses fins. De fait, il refuse de reconnaître le vrai maître en oubliant que l’humanité est cette vigne que Dieu chérit. Oui, Dieu offre à l’homme sa création, un vignoble à cultiver, du raisin à produire, du vin à goûter, de la joie à partager, de l’amour à communiquer…

En ce dimanche 4 octobre, la figure de St François d’Assise nous est donnée par le pape François comme référence pour notre temps. Sous le regard de Dieu, il nous revient de faire croître l’amour, jailli du cœur du Christ-Jésus qui nous envoie vers tous nos frères.

 Jean-Marc Boissard, prêtre